Le journaliste Lassina Sawadogo et Sita Sangaré font la paix

141 0
ECOUTER

Pas de procès entre Lassina Sawadogo, journaliste sportif et le président de la Fédération burkinabè de football Sita Sangaré. Grâce à une médiation initiée par l’Association des journalistes sportifs du Burkina (AJSB), les deux hommes ont enterré la hache de guerre.

« Je voudrais ici saluer  à travers ce post, présenter toutes mes excuses au président Sita Sangaré pour le préjudice subi à travers un certain nombre de mes posts. Certaines de mes publications méritent d’être démenties et je mesure tout le préjudice porté aux personnes qui y étaient incriminées, notamment le Colonel Sita Sangaré », a écrit le journaliste Lassina Sawadogo sur sa page Facebook.

Le journaliste avait été assigné à comparaître en justice pour diffamation le 3 août 2020. Le journaliste s‘était dit prêt à répondre à cette assignation.

Mais, l’Association des journalistes sportifs du Burkina (AJSB), dirigée par Jérôme Tiendrébéogo, a mené une médiation pour régler le différend entre les deux hommes à l’amiable.

Le ministre des sports et des loisirs (MSL) Daouda Azoupiou, le ministre de la communication Rémis Fulgance Dandjinou, le président d’honneur de l’AJSB Alexis Konkobo se sont impliqués pour préférer un arrangement.

Il y a 1 commentaire

  1. C’est ça le bon exemple au Burkina Faso il faut qu’on arrive à se pardonner et à se réconcilier notre pays n’est pas certes très grand mais ses fils et filles sont intègres, la dignité avant tout merci aux médiateurs salutations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre