Burkina : La Plateforme  Electronique de la Déclaration d’Intérêt et de Patrimoine désormais disponible

222 0

Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a lancé ce mardi 4 août 2020, la Plateforme Electronique de la Déclaration d’Intérêt et de Patrimoine. L’objectif est de  faciliter la collecte et le traitement des données portant sur les déclarations des personnalités visées par l’article 13 de la loi N  13 de la loi  n 004-2015/CNT  du 03 mars 2015.

Dans l’optique de lutter contre la corruption au Burkina Faso  et d’affirmer la transparence dans la gestion des affaires publiques, une plateforme dénommée « Plateforme  Electronique de la Déclaration d’Intérêt et de Patrimoine » a été lancée ce jour par le Chef d’Etat.

Avec cette plateforme, les assujettis que sont, entre autres, les membres des pouvoirs exécutif, législatif, les autres personnalités politiques et administratives, les membres des institutions et des autorités administratives indépendantes, les représentants des collectivités  territoriales, les hauts cadres  de l’administration civile et militaire et les responsables d’organes de presse  et d’organisations associatives sont tenus de par la loi, à procéder à une déclaration d’intérêts et de patrimoine à leur entrée et à leur sortie de fonction.

Selon le président du Faso, Roch Kaboré, c’est pour renforcer les questions de transparence et  également respecter les questions d’intégrité que cette plateforme a été lancée.

« Nous avons eu toutes les explications sur l’intérêt de cette plateforme qui est d’abord de permettre de faire des déclarations d’intérêt de patrimoine en ligne. Ce qui facilite aussi bien le travail pour celui qui va faire la déclaration que pour l’ASCE-LC également dans le cadre du suivi des données. Ce qui amène également une économie de tout le stockage des papiers qu’il faut faire avec des déclarations qui concernent quasiment tous les agents publics de l’Etat», a-t-il affirmé.

Le Chef de l’Etat Roch Kaboré trouve que cette plateforme contribue à renforcer les questions de transparence

Le lancement de la plateforme a eu lieu ce 4 Août,  date de  la nomination de la Haute-Volta en Burkina Faso, sous le président Thomas Sankara.  « Je suppose qu’ils n’ont pas choisi la date par hasard et que cela correspond également à un moment de rupture dans la vie politique du Burkina Faso par la révolution et également de nomination par la suite de la Haute-Volta en Burkina Faso, qui dit, c’est le “Pays des Hommes intègres”. Je veux dire que nous sommes tous alliés dans ce sens et on souhaite que cette plateforme permette à chacun et à chacune qui travaille quelque part de savoir que l’intérêt, c’est le travail d’abord pour la Nation », a rappelé le Chef de l’Etat.

L’Autorité Supérieure de Contrôle d’Etat et de Lutte contre la Corruption (ASCE-LC) a été soutenue par la Banque mondiale, à travers le Projet de Gouvernance Economique et de Participation Citoyenne (PGEPC) à hauteur de  473 444 203 F CFA.

« L’appui à l’ASCE-LC s’inscrit dans cette composante qui vise à améliorer les mécanismes de redevabilité et à également s’orienter vers la matérialisation pour permettre aux assujettis de pouvoir faire leur déclaration en toute conscience et de façon simplifiée. Cette plateforme en ligne est un réel progrès pour la mise en œuvre de la loi et l’opérationnalisation de la nouvelle mission de l’ASCE », explique  Maïmouna Mbow Fam, Représentante résidente de la Banque mondiale au Burkina Faso

Maïmouna Mbow Fam, Représentante résidente de la Banque mondiale au Burkina Faso a assuré que le soutien de la Banque mondiale ne se limite pas à la mise en œuvre de la plateforme

Il est à noter que conformément à la loi, les membres du gouvernement, le Chef de l’Etat, le Président de l’Assemblée Nationale et les députés continueront les déclarations manuscrites auprès du Conseil Constitutionnel qui transférera le dossier à l’ASCE-LC. L’ASCE-LC à son tour  mettra ces déclarations dans tout le système informatique mis en place.

L’adresse de la plateforme est “www.dip.bf”.

En rappel, le lancement de la Plateforme  Electronique de la Déclaration d’Intérêt et de Patrimoine était prévu pour le mois de mars. Pour raison de covid-19, il a été reporté pour ce 4 Août 2020.

Alice Suglimani THIOMBIANO

Burkina 24

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *