Covid-19 au Burkina Faso : La Chine offre du matériel sanitaire à la FAIB

207 0

Le gouvernement chinois, à travers l’ambassade de Chine au Burkina, a remis un lot de matériels sanitaires à la Fédération des associations islamiques du Burkina ce mardi 11 août 2020 à Ouagadougou. Ce don vient en prélude à une future collaboration entre la Chine et la communauté islamique du Burkina Faso.

Depuis l’apparition de la pandémie à covid-19, la Chine a offert de nombreux dons afin de barrer la route au Coronavirus au Burkina Faso. Le gouvernement chinois à travers Xu Fei, conseiller politique à l’ambassade de Chine au Burkina Faso, a offert des respirateurs, des machines à oxygène, et 10.000 masques à la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB).

Xu Fei a expliqué qu’en plus du don qui fait l’objet de sa présence en ce jour, une coopération sera instaurée entre les musulmans du Burkina Faso et ceux de la Chine.  « On a fait des échanges avec nos amis musulmans burkinabè concernant la future coopération entre les deux pays, entre les deux communautés », a-t-il dit.

Un partenariat prometteur…

Boubacar Yugo, représentant du présidium de la FAIB, tout en remerciant les donateurs, a exprimé sa gratitude pour cette initiative. Pour lui, cette démarche des responsables chinois témoigne de leur l’intérêt à leur égard. Il a, en outre, souhaité au nom de la fédération islamique, une visite en Chine pour rencontrer leurs frères en Islam.

Selon Dr Salam Sawadogo, Président de la commission technique Santé de la FAIB, ce matériel vient à point nommé. Il a fait savoir que ce don leur permettra de travailler avec plus d’efficacité aux côtés du ministère de la santé. « Ce don cadre avec notre vision qui est donc d’élever le niveau de la prise en charge au niveau de nos centres de santé », a-t-il expliqué.

Xu Fei a rassuré sur le fait que ce geste est le début d’un partenariat avec les autres communautés religieuses. « On a planifié une série d’échanges au niveau des autres communautés, surtout les autres communautés religieuses, les différents départements et gouvernements », a-t-il conclu.

Mariam NIGNAN et Corine GUISSOU (stagiaires)

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *