Covid-19 au Burkina : ONATEL souscrit pour 10 millions de francs CFA au CORONATHON

207 0

Lancé en avril 2020, le CORONATHON est une initiative citoyenne de collecte citoyenne et populaire de fonds en faveur de la lutte contre le Covid-19. Porté par le président de l’assemblée nationale qui d’ailleurs a appelé à une mobilisation générale, le CORONATHON  a enregistré la participation de bon nombre d’institutions. La société de télécommunication ONATEL a apporté sa contribution ce mardi 11 août 2020.

10 millions de francs CFA, c’est l’enveloppe financière que «le leader des télécommunications au Burkina » a offert au CORONATHON. Un geste en guise de réponse favorable à l’appel du président de l’Assemblée nationale. « ONATEL vient aujourd’hui avec un chèque qui va permettre encore au ministère de la santé de pouvoir lutter encore plus efficacement contre cette pandémie de Covid-19 », a indiqué le directeur réseaux de ONATEL, Abdoulaye Bassolé.

Cependant, cette contribution n’est pas la première de la société de télécommunication dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Elle a déjà mené d’autres activités allant dans ce sens. On peut citer entre autres des dons de kits de protections. « L’ONATEL a mis également en place des dispositions techniques  qui ont permis de véhiculer l’ensemble des appels de tous les réseaux à travers le numéro 3535. Et qui a permis de donner des informations et de sensibiliser les populations dans la lutte contre la maladie », a ajouté Abdoulaye Bassolé.

Pour les premiers responsables du CORONATHON, la participation des institutions et des sociétés à l’initiative du président de l’Assemblée nationale est salutaire. Même si les souscriptions sont déjà closes, l’importance de ce geste n’est pas à démontrer. « Nous avons décidé de la remise du chèque au ministère de la santé qui poursuit la lutte contre le coronavirus », a souligné Issaka Congo, 3ème vice-président de l’assemblée nationale.

Basile SAMA

Burkina 24       

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *