Burkina : 30 jeunes outillés dans la communication pour l’influence dans la sphère de gouvernance

85 0

Dans le cadre du programme « Youth Power Burkina » une formation  en communication, lobbying, technique de plaidoyer, de pénétration, et d’influence des sphères de décision  au Burkina Faso  de 48 heures a été organisée au profit d’une trentaine de jeunes ce mercredi 12 août 2020 à l’arrondissement 4 de Ouagadougou.

De nombreux pays  de la sous-région sont dans une période électorale en cette année 2020. Cette période capitale dans la vie d’un Etat, il faut bien être outillé afin de répondre aux attentes et de faire de bons choix. C’est fort de ce constat que le programme « Youth Power Burkina » a été initié pour former les jeunes qui représentent une grande partie de la liste électorale au Burkina Faso.

Cette formation est organisée par  l’AJDD (Association des jeunes pour le développement durable au Burkina Faso)  en partenariat avec OXFAM et l’ambassade royale du Danemark. Lazare Kambiré, coordonnateur du projet « Youth Power Burkina », a expliqué que cette formation a pour objectif  d’outiller les jeunes leaders de l’arrondissement 4 de Ouagadougou.

Elle est axée principalement sur la technique de communication afin d’améliorer  leur communication personnelle et également celle des organisations que ces jeunes gèrent au niveau local. C’est aussi un moyen de les outiller sur les techniques de pénétration et d’influence des sphères de décision.

La formation, une valeur ajoutée

Ce faisant, cette formation leur permettra d’avoir des notions sur l’influence de la sphère décisionnelle de l’arrondissement 4. Ce projet est réalisé dan également dans la commune de Gaoua, de Korsimoro et bientôt dans la commune de  Koudougou.  

Par ailleurs, le formateur et également directeur exécutif de l’AJDD, Cheick Faycal Traoré, a rassuré sur le bien-fondé de  cette formation. A en croire son propos, cette formation trouve tout son sens dans le fait que la jeunesse étant l’une des sphères importantes, la compétence est indispensable  pour pouvoir s’affirmer.

 Quant au suivi de cette formation, le coordonnateur a rassuré sur le fait que les fruits de cette formation seront visibles sur le terrain. « Ces jeunes pourront mettre en œuvre ce qu’ils ont appris à travers des actions qu’ils auront à entreprendre sur le terrain », a-t-il conclu.

Notons que ce 12 août 2020 est célébrée la journée internationale de la jeunesse.

Corine GUISSOU (stagiaire)

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *