Burkina : Journée d’excellence à l’école de Ipala 

89 0

Les activités pédagogiques de l’année scolaire 2020-2021 se sont officiellement clôturées le samedi 8 août 2020 à l’Ecole de Ipala dans la Circonscription d’Education de Base de Gogo. Placée sous le parrainage  de Zackaria Bakouan, Manager Technique de l’Agence CRAC Communication, la cérémonie a connu la présence du maire de Gogo, Bernard BOUDA et d’une délégation de la CEB de Gogo.

Pour la deuxième fois après 2001, l’Ecole de Ipala vient de réaliser au CEP 2020, un taux de 100% avec un effectif de 12 élèves dont 1 garçon.

Pour magnifier ce score, les acteurs éducatifs de Ipala ont porté leur choix sur le tout premier directeur d’école, Zackaria Bakouan, qui a conduit au CM2 la première promotion et avait réalisé un taux de 100% avec 18 admis en 2001, en lui sollicitant le parrainage.

Pour le Président de l’Association des Parents d’Elèves, Bernard Yerbanga, cette cérémonie est une première dans la vie de l’école. C’est pourquoi, il a exprimé sa gratitude aux enseignants pour les résultats scolaires et au parrain pour son geste remarquable. Pour le maire de Gogo, l’action de l’Agence CRAC, à travers son Manager Technique, est un grand coup de pouce en direction de l’œuvre d’éducation dans sa commune.

« Si après une vingtaine d’années, le parrain a accepté ce retour en grande pompe dans son ancienne école, c’est qu’il se fait fils de ce village », a souligné Bernard Bouda. En effet, outre des sacs d’écoliers et des fournitures qui ont permis de récompenser une vingtaine de lauréats, les enseignants de l’école ont aussi chacun un kit.

Zackaria Bakouan dit garder de très bons souvenirs de cette localité qui a été pour lui le premier poste d’affectation à sa sortie de l’ENEP en octobre 1997.

Zacharia Bakouan accueilli

« Avec l’équipe enseignante à laquelle appartenait également mon épouse, nous avons travaillé en parfaite symbiose avec les populations en général et l’Association des Parents d’Elèves en particulier. Ce qui explique les résultats obtenus en fin de notre mission à Ipala en 2001. Nous exploitions le domaine scolaire en y cultivant maïs, arachide et autres. Il était donc de bon aloi que j’accepte ce renvoi d’ascenseur aux enfants de ce village par ma modique contribution à cette clôture aux allures d’excellence. Je remercie la population, le corps enseignant et l’autorité municipale pour l’accueil chaleureux qui a été réservé à notre délégation », a-t-il témoigné.

Au regard des effectifs des différentes classes estimé à une centaine d’apprenants pour les 6 classes, le maire et le parrain ont lancé un appel à plus de scolarisation des enfants.

Thierry ABOUGA

Correspondance particulière

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *