Burkina Faso :  Bouquet final pour « camp vacances artistiques 2020 »

162 0

Après trois semaines d’activités artistiques, le « camp vacances artistiques 2020 » a refermé ses portes ce vendredi 14 août 2020 à Ouagadougou.

Initié depuis 20 ans à Ouagadougou, le «camp  vacances artistiques » est un rendez-vous des enfants et adolescents pour apprendre les métiers de la musique et des arts plastiques. Trois semaines durant, ils ont été formés à la danse, à manier les instruments de musique traditionnels et modernes mais également aux arts plastiques.

Cette édition s’est tenue dans un contexte particulier compte tenu des restrictions qu’impose la pandémie à Coronavirus. Des mesures idoines ont donc été prises pour que ce camp se tienne dans les conditions favorables aux enfants, a rassuré le docteur Jacob Daboué, directeur général de la formation et de la recherche.

Pour barrer la route à la pandémie à coronavirus, des mesures restrictives ont été prises dont la diminution considérable du nombre de participants, a-t-il ajouté. Cette année, en effet, 143 enfants ont pris part à ce camp « vacances artistiques 2020» comparativement aux années précédentes qui connait une participation de plus de 300 enfants.

Il a indiqué que cette année également, le nombre d’encadreurs a été revu à la hausse pour permettre la diminution du nombre de participants par encadreur. Aussi, le port du masque a été obligatoire ainsi que le lavage des mains.

Vacances artistiques 2020, un pari tenu

Jacob Daboué a par ailleurs affirmé que, « l’objectif est de permettre un éveil culturel et artistique à nos enfants. (…) Qu’ils sachent qu’ils ont un patrimoine culturel musical et artistique ».  

Au compte des insuffisances, les enfants ont relevé le manque de matériel artistique et pédagogique. A ce propos, le représentant du ministre le docteur Lassina Simporé, secrétaire général du ministère des arts et du tourisme, a rassuré que les recommandations seront inscrites pour une acquisition de matériels et a par ailleurs invité les bonnes volontés à soutenir l’Institut National de Formation Artistique et Culturelle (INAFAC) dans l’acquisition de matériels pour une meilleure qualité du prochain camp.

Le ministère de la culture, des arts et du tourisme prévoit, pour les années à venir, organiser ce camp dans d’autres régions de la ville du Burkina Faso. Il compte également multiplier les centres de formations, organiser des séances pendant l’année scolaire au profit des enfants afin qu’ils n’oublient pas tout ce qu’ils ont appris et enfin accroitre le nombre de partenaires financiers.

Amira Simporé l’une des participantes, a affirmé avoir appris beaucoup de choses durant ce camp. « J’ai appris comment on dessine et comment on apprend à peindre », a-t-elle dit.

Cette cérémonie de clôture a été ponctuée par des prestations dont, des prestations de danse, des prestations avec des instruments de musique toutes réalisées par les enfants. Il y a également eu une remise d’attestations.   

Corine GUISSOU (stagiaire)

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *