Association des jeunes cadres pour la promotion de l’emploi (AJC-Emploi)

Pour un Burkina vert : Des jeunes s’engagent à Gonsé

289 0

L’Association des jeunes cadres pour la promotion de l’emploi (AJCP-Emploi) a organisé un reboisement au profit de l’école primaire de Gonsé B. Le thème retenu pour cette activité était « Pour un Burkina vert, jeunes engageons-nous ». C’était ce dimanche 16 août 2020 à Gonsé dans la commune rurale de Saaba.

Pour sa toute première activité, l’Association des jeunes cadres pour la promotion de l’emploi (AJCP-Emploi) a décidé de faire pousser des arbres dans une école primaire. Le choix s’est porté sur l’école primaire de Gonsé B située dans la commune rurale de Saaba.

Etant donné que l’école ne dispose pas de clôture, l’association a décidé de planter 300 plants épineux pour délimiter la structure. Egalement, une vingtaine de manguiers ont été mis en terre.

Fidèle Ismael Konaté, membre de l’association, a expliqué qu’avec ces arbres, les élèves auront de l’ombre pour étudier en dehors des classes.

« Notre association a pour objectif de promouvoir l’emploi et l’auto emploi des jeunes. Pour avoir un bon emploi il faut avoir une bonne formation. C’est pourquoi nous avons choisi une école primaire. C’est par la base, par les racines qu’on peut avoir un jour les fruits. Ainsi, c’est une leçon qu’on leur donne. Pour qu’ils (élèves) puissent mieux apprendre à la base et un jour avoir des bons emplois. Si la base est ratée, cela va se ressentir au sommet », a-t-il indiqué.

..nous prenons la résolution de contribuer à la protection de ces plantes 

Cette initiative de reboisement a été bien accueillie par le directeur de l’école Gonsé B, Antoine Sawadogo.

 « C’est ce que nous voulons depuis longtemps. Malheureusement, nous avons eu un premier reboisement qui n’a pas tenu. Cette fois-ci, avec les parents d’élèves nous prenons la résolution de contribuer à la protection de ces plantes », a-t-il signifié.

Cependant, il a indiqué que l’école ne dispose pas de forage et le concours des élèves sera mis en application pour la réussite des plantes.

(AJC-Emploi) a décidé de faire pousser des arbres dans une école primaire
(AJCP-Emploi) a décidé de faire pousser des arbres dans une école primaire

Cette première activité de AJCP-Emploi a été parrainée par Jean Philipe Dakouré, secrétaire général du ministère de la jeunesse et la promotion de l’entreprenariat des jeunes.

Il a fait savoir qu’il soutenait l’activité pour deux raisons. Août étant par excellence le mois de l’arbre et les objectifs poursuivis par l’association des jeunes. Il s’est engagé à toujours la soutenir.

En rappel, l’Association des jeunes cadres pour la promotion de l’emploi (AJCP-Emploi) regroupe des membres issus de plusieurs corps de métiers.

Jules César KABORE

Burkina 24



Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. Aout, c’est un peu tard pour une bonne reprise des plants. En effet, un arbre planté va mettre 2 à 3 semaines pour accuser le choc de la transplantation. Contrairement aux arbres des climats tempérés et méditerranéens qui sont plantés pendant une période de dormance, chez nous, c’est en pleine végétation que nous le faisons puisqu’il n’y a pas de dormance en pépinière. Et donc les arbres ont un stress de 2 à 3 semaines avant de reprendre leur croissance.
    Aussi, les jeunes arbres doivent profiter des pluies abondantes d’aout pour descendre leurs racines dans le sol et être mieux préparés à affronter la longue saison sèche qui suivra dès octobre.
    D’où le principe de plantations au plus tard le 15 juillet avec l’appui de l’arrosage s’il ne pleut pas suffisamment au moment de la plantation.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *