Mali : Le Président IBK arrêté par des militaires

294 0

Le Président malien Ibrahim Boubacar Kéïta (IBK) a été arrêté ce 18 août 2020, au bout d’une journée démarrée par des coups de feu de militaires au camp de Kati, à quelques kilomètres de Bamako, rapporte Jeune Afrique. Une information confirmée par plusieurs médias maliens. 

Le Chef d’Etat malien a été interpellé en compagnie du Premier ministre Boubou Cissé et de son fils, le député Karim Kéïta. 

Cette arrestation intervient alors que la CEDEAO, la France et les Etats-Unis ont appelé les mutins à mettre fin à la mutinerie et à regagner les casernes. La CEDEAO a insisté sur son opposition à un changement anti-constitutionnel de pouvoir au Mali. 

Pour rappel, des soldats issus du camp de la garde nationale et du camp militaire de Kati situé à une vingtaine de kilomètre de la capitale Bamako ont déclenché depuis ce matin 18 août 2020, une mutinerie aux allures de coup d’Etat.

Une déclaration des militaires est attendue ce jour à 20 heures à la télévision nationale

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *