« Bienvenue à Sodome et Gomorrhe » : Et de deux pour Bob-Zié Wilfried Méda

267 0

Après son premier ouvrage intitulé « de la prison à la bière », l’inspecteur de Sécurité Pénitentiaire revient avec un nouvel ouvrage. De 137 pages l’œuvre est un recueil de nouvelles. Sa dédicace est intervenue ce samedi 22 août 2020 à Ouagadougou.

A travers un « ton ironique et comique », Bob-Zié Wilfried Méda adopte une posture de dénonciation dans son ouvrage « Bienvenue à Sodome et à Gomorrhe ». Du féminisme à la « sexualité débridée », l’auteur décortique les maux de la société.  La violence et l’incivisme ne sont pas aussi en reste dans le texte de l’inspecteur de Sécurité Pénitentiaire.

« C’est une peinture de notre société qui est faite à travers différentes situations.  Elle met en exergue une société où les valeurs morales sont en déperdition », a expliqué l’auteur du livre, Bob-Zié Wilfried Méda. Selon ses propos, le titre a été choisi en fonction de ce qui est dépeint dans l’ouvrage. « C’est un titre juste pour rappeler qu’il y a péril à la demeure », a-t-il ajouté.

“Bienvenue à Sodome et Gomorrhe ” disponible sur le marché au prix de 3 000 francs CFA

« Le caleçon de l’homme était légèrement au-dessus de ses genoux, suant à grosses gouttes et les yeux rougis par la fumée de l’encens. Si Monsieur Lebendé  était comme vautré dans la confusion totale, son organe érectile, restait droit dans le vide. Le prépuce de ce minable époux et effroyable père se présentait lâchement trempé de quelques gouttes de sang arraché du sexe de Mimi. Bien entendu, les pénétrations étaient forcées, les lésions évidentes, le traumatisme à la taille de l’ignominie. Pozièr et Mami étaient sans voix. Mimi quant à elle, bafouilla, « Papa, s’il te plait, rends-moi mon hymen ! » »

Extrait de « Bienvenue à Sodome et Gomorrhe » 

Sur l’importance du livre et son apport scientifique, le critique Parfait Ilboudo estime qu’il a toute sa place. Pour lui, « c’est un livre qui a toute son importance. Il peut recadrer l’ensemble de la population, la jeunesse notamment sur certains comportements qui peuvent avoir des effets néfastes sur leur développement. Scientifiquement, l’apport est énorme », a-t-il indiqué.

La fonction de l’auteur apporte un plus à l’œuvre car selon le critique, « c’est des gens qui côtoient au quotidien des gens qui sont en conflit avec la loi.  Et lorsqu’ils décident de prendre la plume, il va de soit que tout ce qu’ils disent va être éducatif pour la jeunesse ». En s’appuyant donc sur des textes religieux, l’inspecteur de Sécurité Pénitentiaire dévoile les tares du quotidien.

L’objectif de l’auteur est celui d’améliorer la société en apportant sa touche.  Et l’appel de Bob-Zié Wilfried Méda est donc celui de travailler à restaurer les valeurs perdues pour une bonne marche de nos sociétés. L’ouvrage est disponible sur le marché au prix de 3 000 francs CFA.

Basile SAMA

Burkina 24

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *