Burkina Faso : Le ministère de la santé distingue des partenaires techniques et financiers

Le ministre de la santé Pr Claudine Lougué a décoré le mardi 25 août 2020 trois partenaires techniques et financiers de son département. Ces partenaires ont été décorés grâce à leur engagement, détermination et soutien au Ministère de la santé.

Dr Ryan Novak, Dr Jean Jacques Bermatas et Flavien H. Ake sont les trois partenaires techniques et financiers, qui ont reçu en ce jour des distinctions honorifiques du ministère de la santé. Cette distinction se veut une récompense pour leur dévouement et la qualité des services rendus aux Burkinabè à travers le ministère de la santé.

« Il a appuyé le Burkina Faso dans l’amélioration de l’état nutritionnel des enfants et des femmes. »

Selon le ministre de la santé, Pr Claudine Lougué, ils ont porté la parole du département auprès des grands financiers du système de santé pour que le Burkina obtienne un appui qui a permis de lutter efficacement contre la méningite.

« En ce qui concerne le Dr Ryan Novak, ses actions ont été poursuivies à Dadicas international qui a poursuivi les actions de lutte contre les maladies évitables par la vaccination (…). En plus, il a appuyé le Burkina Faso dans l’amélioration de l’état nutritionnel des enfants et des femmes.

Le Dr Bermatas est arrivé seulement deux ans au Burkina Faso, mais il a fait bouger beaucoup de choses, en termes de la préparation de nos équipes pour aller vers la recherche de financement et c’est ainsi que grâce à ses actions, le Burkina Faso a été réintégré au fonds MUSFOPA. Grace à ses actions, l’AIFD a intégré le Burkina Faso dans la mitigation des effets de l’effet délétère de la covid-19 tant sur le plan de la santé que sur le plan de l’eau et sur le plan de la reconnaissance des effets délétères économiques de la covid-19», a expliqué Pr Lougué.

Cette distinction honorifique est un honneur pour les bénéficiaires. Selon le Dr Jean Jacques Bermatas, conseiller régional en santé mondiale,  basé au Burkina, cette distinction les oblige à faire davantage.

« En tant qu’acteur et partenaire au développement, on ne peut pas attendre mieux que d’être reconnu par celui pour lequel, on travaille et par les bénéficiaires des efforts qu’on déploie sur le terrain, ça représente pour moi une reconnaissance de ces efforts fournis », a-t-il déclaré.

Flavien H. Ake, directeur de l’ONG Dadicas international, ONG basée au Burkina Faso, cette distinction est une satisfaction profonde

Selon Flavien H. Ake, directeur de l’ONG Dadicas international, ONG basée au Burkina Faso, c’est une satisfaction. « C’est avec humilité que nous recevons cette distinction de la nation burkinabè, qui nous donne envie de continuer davantage. Très sincèrement, quand nous travaillons nous n’attendions pas forcement avoir des honneurs ou une distinction par des médailles », s’est-il réjoui.

 Alice Suglimani THIOMBIANO

Burkina 24



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page