Burkina : Fin de mission pour le Dr Jean-Jacques Bernatas aux côtés du RAME

944 0

En fin de mission au « Pays des Hommes intègres », le Dr Jean-Jacques Bernatas, conseiller régional en santé mondiale pour le Burkina Faso, le Mali et le Niger à l’ambassade de France, a reçu les remerciements de ses désormais ex-collaborateurs du Réseau Accès aux Médicaments Essentiels (RAME). Au cours d’une cérémonie organisée ce mardi 1er septembre 2020 à Ouagadougou, cette reconnaissance s’est traduite par la remise d’un cadeau.

« Après deux ans seulement » passés au Burkina, le Dr Jean Jaques Bernatas « est déjà en fin de mission ». Pour les premiers responsables du RAME, c’est avec enthousiasme que la collaboration s’est passée avec le Dr. Un acteur engagé, c’est aussi ce que le directeur exécutif régional du RAME, Simon Kaboré, a relevé. « Nous avons eu de fortes bonnes collaborations », a-t-il dit.

Pour celui qui avait pour mission d’offrir l’assistance technique et des opportunités au RAME, c’est avec satisfaction qu’il a vécu sa mission au Burkina Faso. « Tout s’est fait très facilement. Des rapports sincères et amicaux ont été établis. Et ça  a permis de travailler en toute quiétude et toute liberté d’esprit », a relevé le Dr Jean-Jacques Bernatas. Pour une première expérience en santé communautaire, il se dit content du travail abattu.

Le RAME a pour mission principale d’influencer les politiques en faveur de la santé pour tous. Sur cette mission, le Dr Bernatas estime que le RAME effectue un « bon boulot ». « A tous les niveaux, ça contribue à améliorer les résultats sur la base d’une meilleure intervention de la communauté », a-t-il indiqué. Selon ses propos, « la santé communautaire, c’est la participation communautaire et c’est la participation à tous les niveaux ».

Des points positifs sont ainsi à noter dans la collaboration avec la coopération française. Le directeur exécutif régional a d’ailleurs indiqué qu’elle arrive en tête au titre des bailleurs de fonds du RAME. Pour la suite de cette collaboration, le Dr Bernatas estime que « la coopération ne s’arrête pas à sa simple personne ». Elle va donc continuer avec son successeur pour le bonheur des populations.

Basile SAMA

Burkina 24

 



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *