Burkina Faso : L’ANEREE plante des arbres à l’Ecole Supérieure Polytechnique de la jeunesse

103 0

L’Agence nationale des énergies renouvelables (ANEREE) a procédé à une plantation d’arbres à l’Ecole supérieure polytechnique de la jeunesse ce vendredi 4 septembre 2020 à Ouagadougou. Cette activité entre dans le cadre du projet “10 Actions canicule” porté par l’ANEREE. 

Dans l’objectif d’accompagner les efforts du gouvernement burkinabè dans la préservation de l’environnement, l’Agence nationale des énergies renouvelables (ANEREE) a organisé un reboisement à l’Ecole supérieure polytechnique (ESUP) de la  Jeunesse.

A cette occasion, le Directeur Général de l’ANEREE, Issouf Zoungrana a annoncé que « l’objectif numéro 7 inscrit dans le plan national de développement économique et social par les projets pour l’accès de tous les Burkinabè à l’énergie est de faire de l’efficacité énergétique une priorité ».

Selon lui, le gouvernement burkinabè s’est tourné vers les énergies renouvelables, notamment l’énergie photovoltaïque et l’efficacité énergétique en vue de répondre aux besoins énergétiques du pays. Le gouvernement a donc mis en place, a-t-il poursuivi, un arsenal politique et juridique en vue d’assurer d’une part, une meilleure accessibilité des populations à l’énergie et d’autre part, contrôler la qualité des équipements qui rentrent au « Pays des Hommes intègres ».

Pour Issouf Zoungrana, la limitation du réchauffement climatique passe  également par la plantation d’un grand nombre d’arbres. Dans cette optique, plusieurs plants ont été remis à des structures telles que le Ministère de l’énergie, la SONABEL, l’ABER, la SONABHY, et ce jour, à l’ESUP Jeunesse.

Le Directeur général de l’ESUP, Ismaël Ladji Touré, a indiqué que cette cérémonie est de grande importance en ce sens que l’ESUP offre aussi des formations dans l’énergie renouvelable. Il a  salué l’accompagnement de l’ANEREE dans l’élaboration des curricula de formations en matière d’énergie renouvelable.

La cérémonie a été bouclée par une plantation d’arbres au sein de l’ESUP.  

A noter que cette activité entre dans le cadre du projet “10 Actions Canicule”, porté par l’ANEREE, précisément dans son volet Participer à la campagne nationale de reforestation 2020.  Son objectif est de planter des arbres dans des administrations publiques et privées de Ouagadougou afin de créer dans 5 ans de l’ombrage qui contribuera à la réduction de la consommation d’électricité d’une part, et d’autre de la préservation de l’environnement et du bien-être des populations. A terme, 1 00 plantes seront mis en terre dans la ville de Ouagadougou.

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *