Burkina Faso : Les meilleurs élèves  honorés à Kosyam

318 0

Le président du Faso a reconnu le mérite de 103 « étoiles » ce samedi 5 septembre 2020. Elles se sont illustrées dans les examens scolaires session de 2020. Une occasion pour le chef de l’État d’encourager les élèves qui se démarquent par le travail.

Une année scolaire particulière qui s’est soldée avec des « très bons résultats ». C’est ce qu’on peut dire de l’année 2019-2020. Marquée par la pandémie du Covid-19, la situation sécuritaire et la fronde sociale, personne ne vendait chère la peau de l’Ours (l’année scolaire). A l’arrivée, c’est avec satisfaction et joie que les différents acteurs du monde éducatif constatent les résultats.

 « Dans un tel contexte de grande adversité, les excellents résultats obtenus par ces jeunes champions tiennent du prodige et démontrent que notre système éducatif est résilient et performant », a déclaré le ministre de l’éducation, le Pr Stanislas Ouaro. Pour lui, c’est cette motivation qui a conduit au choix du thème de la présente journée qui est « l’excellence scolaire pour un système éducatif résilient et performant dans un contexte de crise sécuritaire et scolaire ».

103 étoiles célébrées

La conjugaison des crises a conduit à une situation jamais vécue par le Burkina Faso. « Jamais dans notre histoire, notre pays n’a été confronté à autant de crises au même moment et de grande ampleur », a relevé le Pr Stanislas Ouaro. Fort heureusement, le système éducatif a su résister et survivre face à cela. Un aspect qui donne plus de saveur à la cérémonie de récompense des élèves les plus méritants de l’année scolaire 2019-2020.

« Dans la quête de l’excellence, seul l’effort et la constance dans le travail payent. Le talent et l’excellence ignorent les origines sociales. Ils peuvent se révéler en chaque enfant. Au fil des années, les résultats du prix de l’excellence scolaire le montrent bien. Vous avez de quoi être fiers. L’école de la réussite et de l’excellence n’est pas seulement l’école du savoir et savoir-faire. C’est aussi et surtout le savoir-être que confèrent la discipline et le respect. Ainsi se développent l’éducation au civisme et à la citoyenneté qui cimente le vouloir vivre ensemble au sein de la nation. Soyez des lampes qui éclairent et guident vos camarades »

Pr Stanislas Ouaro

Cependant, l’atteinte de tels résultats n’allait pas se faire sans le concours des différents acteurs de la chaîne éducative. « Nous devons nous en féliciter. C’est tout le travail qui a été fait par les enseignants qui nous a permis d’achever relativement  de façon correcte cette année »,  a indiqué le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Selon ses propos, les récompenses du jour visent à reconnaître les espoirs de demain.  C’est donc une volonté d’investir dans le capital humain. « Le capital humain du Burkina de demain se forme aujourd’hui. Nous sommes fiers » a-t-il laissé entendre.

La première au niveau national du Baccalauréat série D recevant son attestation des mains du président du Faso

L’appel du chef de l’État est donc celui « de continuer à performer » car selon lui, « l’excellence n’est pas un but en soi. C’est une motivation ». Pas question alors de baisser les bras ou de faiblir. Fort heureusement, les « étoiles de 2020 » l’ont bien compris ». «Je suis très contente et nous ne devons pas cesser d’étudier », a dit la première au niveau national du Baccalauréat série D avec 18,38 de moyenne, Paul Marie Pierrette Gampiné. Une héroïne qui entend repartir à la tâche pour rester dans le rang des étoiles.

Il faut également noter que des prix spéciaux ont été remis. Au titre de l’éducation inclusive, des lauréats vivant avec un handicap ont reçu les félicitations du président  du Faso. Comme récompenses reçues ce jour par les « étoiles », on peut citer entre autres des attestations, des tablettes, des ordinateurs et des bourses d’études. Chaque lauréat est également reparti avec une enveloppe financière.

Basile SAMA

Burkina 24

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *