Musique : Ode se dévoile avec « Tilgré »

212 0

Odette Kaboré à l’état civil, Ode de son nom d’artiste, a présenté son nouveau joyau à la presse ce samedi 5 septembre 2020.  L’album « Tilgré » fort de 10 titres qui sont pour l’artiste une manière d’interpeller l’ensemble de la communauté sur les différents problèmes que connait le Burkina Faso en particulier et l’Afrique en général.

« La musique devient mon quotidien » confie-t-elle car bercée par elle depuis sa tendre enfance dans la cellule familiale. Elle décide d’en faire sa passion et un métier. Elle se forme à l’Institut National de Formation Artistique et Culturelle (l’INAFAC).

Puis, elle sort son premier single en 2017, « Sougri » et s’en suivent plusieurs autres singles en featuring avec ses confrères tels que « M’nonga » toujours en 2017 en collaboration avec 4A, « Akkadien » en 2019, en collaboration avec Yaya « Onka » avec Mai Lingani et un autre single en 2019 intitulé « Monsieur le président ».

Tilgré pour interpeller

L’album « Tilgré », à en croire l’artiste, vient pour elle comme une délivrance, la concrétisation de sa rage de vouloir présenter les fruits de son travail. Elle y aborde des thématiques comme l’insécurité, le manque d’emploi pour les jeunes, le pardon. Elle présente aussi le Burkina sous un nouveau soleil, une nouvelle facette et parle également d’amour. C’est pour elle, une manière « d’interpeller la jeunesse à partager beaucoup d’amour, à pardonner. « Le monde en a besoin, on en a besoin pour avancer pour tout ce qui se passe », dit-elle.

Se confiant sur son style musical, l’artiste affirme qu’elle touche à tout, même si elle évolue beaucoup plus dans le tradi-moderne, elle reste ouverte à de nouvelles sonorités. Elle tire son inspiration de son quotidien et reste accessible pour de nouvelles possibilités.

« Ode ne se renferme pas, elle s’ouvre à d’autres portes, donc ne soyez pas étonné de voir Ode faire autre chose dans le futur », s’est-elle exprimée.

Pour le parrain de l’artiste, Jacob Yarad Batienon, après avoir écouté l’artiste, il ne s’est pas posé de question pour l’accompagner à se faire mieux connaitre. « Si j’ai accepté m’associer à l’artiste pour l’album Tilgré, c’est parce que j’ai trouvé dans cet album une qualité artistique formidable, j’ai bien apprécié aussi le caractère humain de l’artiste et toutes les thématiques qui sont abordées dans l’album me convenaient bien », a-t-il dit.

Pour booster l’album, le  parrain rassure, « je vais lui faire profiter de tout mon réseau pour la diffusion de cet album ».

Corine GUISSOU (stagiaire)

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *