Economie : La monnaie « Eco » de la Cédéao ne verra pas le jour de sitôt

1180 0

Les chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO ont tranché. Il ne sera donc pas possible d’engager d’ici fin 2020 l’Eco, cette nouvelle et unique monnaie qui devrait mutualiser l’ensemble des pays de la sous-régionale ouest africaine.

Réunis le 7 septembre à Niamey, les chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO ont prononcé le report pur et simple du lancement de la monnaie unique de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) comme prescrit par les textes en 2015.

Ce report trouve ses explications, selon les sources proches de l’institution, dans le non-respect des critères de convergence et l’impact économique du Covid-19. Toutefois, il est de notoriété que le principe de l’Eco bien que accepté par tous les pays de la Cédéao a profondément effrité les relations entre Abidjan et Abuja qui a pointé du doigt une divergence dans la conduite de ce projet.

Les deux zones monétaires de l’espace Cédéao, à savoir l’Umoa et ZMAO ont « pris acte des transformations importantes réalisées dans la zone monétaire Umoa », mais précise que cette réforme « s’inscrit dans le cadre des actions à réaliser pour transformer le  F CFA, tout autant que les autres monnaies, en Eco, conformément à la feuille de route révisée de la Cedeao ».

D’où la décision de « différer, à une date ultérieure, le lancement de la monnaie unique » et ont évoqué l’élaboration d’une « nouvelle feuille de route », sans pour l’instant déterminer de nouveau calendrier.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : Jeune Afrique



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *