Education nationale : Vers une fusion des ENEP en un seul institut

181 0

 Le conseil des ministres de ce mercredi 9 septembre 2020 a adopté deux décrets en vue de la fusion des 8 (huit) ENEP (Ecole Nationale des enseignements du Primaire) en un seul institut en charge de la formation des enseignants.

Le conseil a examiné et adopté deux projets de décret portant notamment création de l’Institut national de formation des personnels de l’éducation (INFPE) et approbation de ses statuts.

Ces deux décrets permettent ainsi de rationaliser la gestion des EPE (Etablissements publics de l’Etat) du ministère de l’éducation et de la promotion des langues nationales qui ont des missions similaires à travers leur regroupement.

De quoi s’agit-il ?

« Les écoles vont rester dans leur format actuel. On ne va pas fermer les 8 ENEP mais on n’aura plus à la tête de chaque ENEP, un conseil d’administration, un directeur général. Non. On aura un institut qui va coiffer l’ensemble des 8 ENEP et les ENEP existantes vont constituer une sorte de directions régionales de cet institut», explique le ministre Abdoul Karim Sango au point de presse du jour.

Cette réforme, à en croire le ministre, est une recommandation de l’assemblée générale des EPE en 2019. Elle prônait selon les dires du ministre, que lorsqu’il y a des institutions dans un même département ministériel et qui, d’un point de vue des missions se ressemblent, il faut travailler à les mettre ensemble pour rationaliser.

Cette réforme, à le croire, permet à l’Etat de faire une économie de 900 millions de FCFA par an. D’autres réflexions sont en cours  pour d’autres ministères.

« Parce que, dira Karim Sango, tout le monde se pose la question du problème du train de vie de l’Etat et ça, c’est une mesure assurément qui permet de garantir un peu plus un train de vie relativement réduit ».

Revelyn SOME

Burkina24

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *