Elections au Burkina Faso : Le MPC quitte la majorité présidentielle pour l’Opposition

383 0

Le Mouvement pour le progrès et le changement (MPC) a claqué la porte de l’Alliance des partis de la majorité présidentielle pour rejoindre le chef de file de l’Opposition. Ce jeudi 10 septembre 2020, les premiers responsables du parti ont annoncé qu’ils soutiennent la candidature de Zéphirin Diabré.

A l’orée du scrutin couplé de novembre 2020, plusieurs alliances et coalitions politiques naissent, tout comme plusieurs autres se disloquent. C’est le cas du Mouvement pour le progrès et le changement qui a quitté la majorité présidentielle pour rejoindre l’Opposition avec pour mission de soutenir la candidature de Zéphirin Diabré.

L’insécurité grandissante au « Pays des Hommes intègres », les assassinats sont, entre autres, les raisons qui ont poussé le MPC à quitter l’APMP.

« Les espoirs de l’insurrection populaire, que nous avons espérés voir le MPP porter, ont été écrasés dans la pire gouvernance que notre pays ait connue. Ne voulant plus être comptables de cette descente aux enfers, notre parti a décidé courageusement de prendre ses responsabilités devant l’histoire, en démissionnant de la majorité présidentielle », a confié le président du MPC, Claude Ouédraogo.

« Ne voulant plus être comptables de cette descente aux enfers… »

Il a également fait savoir que son parti soutient la candidature de Zéphirin Diabré. « Notre choix est porté sur Mr Diabré, au regard de ses capacités à rassembler les Burkinabè de tous les bords pour un sursaut national, à un moment où le pouvoir du MPP a réussi le triste exploit de diviser le peuple, les travailleurs, les autorités religieuses et la classe politique », a-t-il déclaré.

Pour lui, la vision politique et la qualité du programme de Zéphirin ont séduit son parti, raison pour laquelle ils soutiennent sa candidature. De par son expérience internationale et nationale, a-t-il poursuivi, dans le privé et le public, dans les affaires et la politique, « Mr Diabré a la réputation d’un homme compétent qui peut changer radicalement la gouvernance du pays, pour le bonheur des Burkinabè », a-t-il laissé entendre.

Aussi, le président du MPC a informé que son parti signera l’accord politique de l’Opposition et investira son candidat dans les prochains jours.

Willy SAGBE et Flora KARAMBIRI

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *