Journée de l’identité au Burkina Faso : L’ONI s’ouvre au public

87 0

L’office National de l’identification (ONI) a organisé une journée portes ouvertes au profit des citoyens burkinabè. Cette journée a permis de partager avec les visiteurs le système de production des cartes  nationales d’identité burkinabè.

En prélude de la journée internationale de l’identité commémorée le 17 septembre  2020 de chaque année, l’Office National d’Identification (ONI) a ouvert ses portes aux hommes de médias et aux citoyens burkinabè ce lundi 14 septembre 2020. Premier du genre, ce rendez-vous a permis aux visiteurs de s’imprégner du processus de fabrication de la carte nationale d’identité burkinabè.

C’est sous le thème « Bâtir une infrastructure d’identification, au service du bien public », qu’est commémorée la journée internationale de l’identification au Burkina Faso. Pour le directeur général de l’ONI, Aristide Béré, il est ressorti que de nombreux citoyens burkinabè ignorent le système de fabrication des cartes d’identité nationale burkinabè et il apparaît par moment anodin aux yeux de certains citoyens.

Aristide Béré, directeur général de l’Office National de l’Identification

« C’est pourquoi, dit-il, nous ouvrons largement nos portes au public, aux médias et à l’ensemble des partenaires qui sont intéressés, qui voudraient comprendre davantage comment le système de production est organisé pour sortir des documents fiables et sécurisés au profit de l’ensemble des citoyens du Burkina Faso ».

Comment est produite la carte ?

Une visite guidée a, à cet effet, permis aux visiteurs de comprendre le circuit de fabrication des cartes d’identité.  L’opération commence par la collecte des données des demandeurs. Elles sont par la suite envoyées au service de gestion lots. A ce niveau, les données sont organisées en lots pour faciliter le suivi des demandes en fonction des localités.

Les données sont remises aux opérateurs de saisie qui scannent les différentes pièces qui composent la demande de CNIB. Plus tard elles sont transmises au service biométrique qui procède à la vérification en faisant des comparaisons pour déceler les cas de fraude ou les doublons.

Pour finir, les données sont renvoyées à la salle de production pour impression des cartes qui passent au service assurance qualité. Les cartes triées et sont mises dans des enveloppes en fonction des localités.

Venir faire une pièce ou un passeport ne doit pas être un parcourt de combattant

Le directeur de cabinet du ministre de la sécurité, Clément Waongo, a saisi cette occasion pour saluer l’engagement des travailleurs de l’ONI. Cependant, il a annoncé que pour 2021, la priorité sera le lancement de la carte d’identité CEDEAO car le Burkina Faso est à la traîne par rapport aux autres pays. Aussi, c’est de travailler à avoir plus d’espace d’accueil au niveau du service passeport afin que les gens s’enrôlent plus facilement.

Clément Waongo, directeur de cabinet du ministre de la sécurité

 “Au niveau du ministère nous allons travailler à faire en sorte que les conditions de travail des éléments qui sont à l’administration soient améliorées, que nous ayons plus d’espaces pour pouvoir accueillir les Burkinabè afin de pouvoir faire les différentes pièces.  Venir faire une pièce d’identité ou un passeport ne doit pas être un parcours de combattant », déclare le représentant du ministre

Pour la déconcentration des services de production de cartes, il est prévu l’ouverture du troisième centre à Fada le 18 septembre 2020. D’autres centres devront voir le jour pour à Kaya, Ouahigouya, Dédougou et Gaoua.

Plusieurs activités sont au menu de cette commémoration, un cross populaire, la finale de la coupe du directeur général de l’ONI, une journée de don de sang, la commémoration de la journée du 17 septembre placée sous le patronage du président du Faso, Roch Marc Kaboré avec comme pays invité d’honneur, la Côte d’Ivoire.

Burkina24

Mariam Nignan (Stagiaire)

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *