7ème législature au Burkina : Un séminaire national avec les anciens présidents de l’Assemblée nationale à Bobo

232 0

Le président de l’Assemblée nationale  (AN) du Burkina Faso Alassane Bala Sakandé a procédé à l’ouverture officielle d’un Séminaire national sur la production législative de la 7ème législature le jeudi 17 septembre 2020 à Bobo-Dioulasso. Les questions de la transplantation d’organe et la promotion de structures hospitalières par les non professionnels de la santé sont à l’ordre du jour.

Cinq thématiques sont au menu de ces trois jours du Séminaire national sur la production législative de la 7ème législature.

Il s’agit de l’institution d’un régime juridique  favorable à l’émergence d’établissements privés de santé de référence financés par des personnes physiques ou morales n’ayant pas nécessairement le profil de professionnels de santé ; du recours aux substances thérapeutiques d’origine humaine à travers le don, le prélèvement, la transplantation et la greffe d’organes, de tissus et de cellules humaines ; de la problématique de l’emploi des nationaux dans le secteur minier, notamment les difficultés de recouvrement des droits sociaux des travailleurs en cas de rupture de contrat dans un contexte dominé par le recours aux agences de placement ; de l’inadéquation entre les impératifs de développement de notre pays et le nombre de jours fériés et chômés  et de la problématique de la protection des entreprises locales burkinabè.

Ce séminaire « atypique » qui a vu la participation des anciens présidents de l’Assemblée nationale du Burkina Faso a permis à Mélégué Traoré de saluer les mérites de ses pairs. Surtout  ceux de Apollinaire Soungalo Ouattara dont l’histoire de notre pays n’a pas permis d’aller au bout de son engagement pour un Burkina meilleur. Une pensée visiblement partagée par la foule qui a manifesté un tonnerre d’applaudissements à l’entrée de l’homme sur la tribune. En résumé, Mélégué Traoré apprécie bien le travail abattu par les parlementaires et réitère son soutien à leur président qui, à l’en croire, fait « un excellent travail ».

« Je suis allé à leurs sources »

Mais cette institution forte, moderne et innovante qui se rapproche de la population, Alassane Bala Sakandé ne l’a pas inventée. Il le doit au soutien de l’ensemble de ses prédécesseurs. «Je suis allé à leurs sources, lorsque je ne comprends pas, lorsque je veux entreprendre, lorsque j’ai des difficultés. Et quand ils disent ‘Petit Bala, tournes à gauche’, je tourne à gauche », révèle le Président de l’Assemblée nationale.

Au cours de cette législature, les députés ont déjà voté 226 lois et 57 résolutions. Ils ont aussi conduit sept commissions d’enquêtes parlementaires et 12 missions d’information. Sans oublier la création d’une nouvelle commission générale dénommée Commission de l’évaluation des politiques publiques et du suivi des recommandations.

Aminata SANOU

Correspondante de Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *