Burkina Faso : ONATEL SA récompense les Baramousso de l’année

207 0

La soirée de gala qui a sacré la lauréate du prix Baramousso a eu lieu ce vendredi 18 septembre 20020. C’est sous le parrainage de l’épouse du  Chef de l’Etat  Sika Kaboré, que cette 6ème édition du trophée Baramousso, qui est « la consécration des femmes battantes », initiée par ONATEL SA,  a refermé ses portes.

Initié en 2015 par la compagnie de téléphonie mobile ONATEL SA, ce prix a pour but de récompenser le labeur des associations des femmes battantes et entreprenantes, d’où le nom du trophée « Baramousso». Il a pour objectif de soutenir les actions des associations féminines battantes, de promouvoir l’excellence chez les femmes et de marquer la reconnaissance de ONATEL SA à l’endroit des femmes battantes.  

Pour cette édition du prix Baramousso, 07 associations ont été présélectionnées sur les 28 associations portées candidates. A l’issue des visites terrains, 5 associations ont été retenues pour rester en lice pour le prix Baramousso. Selon le président du jury Léopold Ado, les critères de sélection ont porté, entre autres, sur «la présence sur le territoire national, posséder un récépissé, œuvrer dans le social pour le bien-être social, avoir au moins deux ans d’ancienneté, porter au moins 50 membres».

Les lauréates de la 6ème édition du prix Baramousso

 La première place est revenue à la fédération pour l’épanouissement des femmes et d’aide à l’enfance (FEFAE) de Bobo-Dioulasso qui repart avec la somme de 10 millions de FCFA, le trophée Baramousso et une attestation. L’association Tew-Maalou (ATM) de Gaoua occupe la 2ème place et est gratifiée d’un chèque de 3 millions de F CFA  plus une attestation. A la 3ème place, la coopérative simplifiée de transformation des produits agricoles Wend-Waoga de Tenkodogo est récompensée d’un chèque de 2 millions de F CFA plus une attestation.

La présidente de la FEFAE Christine Konkolé a affirmé sa gratitude à l’endroit de l’ONATEL. Pour la suite, l’association  entend renforcer ses capacités en matériels pour répondre aux besoins des femmes.

La Baramousso recevant le premier prix des mains de l’épouse du Chef de l’Etat

La marraine de cette édition, Sika Kaboré, a salué l’initiative de ce prix par ONATEL SA qui a pour but de magnifier le labeur des femmes battantes. Selon elle, de telles initiatives sont encouragées pour mettre en avant l’œuvre des femmes dans le social. « Le trophée Baramousso vise à encourager et valoriser le mérite. Il soutient les efforts des femmes leaders qui œuvrent dans les associations féminines en faveur du développement économique et social à travers le renforcement des capacités d’autres femmes », a-t-elle dit.

Une innovation pour les prochaines éditions

Le directeur général de l’ONATEL Mohamed Naimi, s’est réjoui du parcours des différentes associations lauréates. Il a confié qu’en plus du prix, elles bénéficient d’une plus grande visibilité pour leurs activités. « Aucune association ne nous a déçus parce que nous les accompagnons pratiquement toute l’année dans la réalisation de leur objectif », a-t-il confié.

Cependant, en plus de l’innovation qui concerne le prix, (le prix de la lauréate est passé de 5 millions à 10 millions de FCFA), la prochaine nouveauté est de faire participer les hommes à cette compétition. « L’idée qui est à creuser en accord avec tous les partenaires, c’est d’aller au-delà des associations des femmes pour les femmes mais aussi d’intégrer des associations d’hommes qui œuvrent à développer les femmes », a-t-il expliqué.

Corine GUISSOU (stagiaire)

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *