Côte d’Ivoire: Le RHDP d’Alassane Ouattara réagit à l’appel à la désobéissance civile de l’opposition

221 0

Le Rassemblement Des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), le parti au pouvoir a réagi à la réunion des principales plateformes de l’opposition qui a appelé à la désobéissance civile contre le « troisième » mandat du président sortant Alassane Ouattara. Le camp présidentiel dénonce une entreprise irresponsable de l’opposition.

Henri Konan Bédié  indiquait le dimanche 20 Septembre 2020 que « face à la forfaiture, un seul mot d’ordre, irréversible : la désobéissance civile ».

La réaction du parti au pouvoir ne s’est pas fait attendre. Ce lundi 21 Septembre 2020, au lendemain de la réunion des principales plateformes de l’opposition, le Ministre Adjoumani Kouassi, le porte-parole du RHDP, le parti au pouvoir, s’en est indigné. Selon lui, « on ne peut pas lancer des appels à l’insurrection, demander qu’on aille à la désobéissance civile ».

« Les Ivoiriens ont besoin de paix et donc maintenant je vais réaffirmer ici même que les élections auront bel et bien lieu le 31 octobre. Toutes les dispositions sont prises à cet effet par le gouvernement pour assurer la sécurité des Ivoiriens et garantir la sérénité du scrutin », a-t-il renchéri, rappelant que les manifestations sont interdites par un décret.

La candidature du président Alassane Ouattara, à en croire le porte-parole de son parti, Kobenan Kouassi Adjoumani, ne souffre d’aucune irrégularité. « On ne peut pas décider à la place du Conseil constitutionnel. Ils ont assisté à tout le processus qui doit conduire à ces élections. Qu’ils viennent et qu’ils affrontent le président Alassane Ouattara sur ce terrain », a-t-il tranché.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *