Burkina Faso : Le groupe parlementaire Burkindlim dresse son bilan

240 0

Le groupe parlementaire Burkindlim a organisé le jeudi 24 septembre 2020, ses deuxièmes journées parlementaires à Ouagadougou. Les députés du groupe parlementaire et leurs militants étaient réunis autour du thème : « contribution du groupe parlementaire Burkindlim à la stabilité institutionnelle et la mise en œuvre du programme présidentiel sous la 7éme législature ».

Les députés du groupe parlementaire Burkindlim ont tenu leurs deuxièmes journées parlementaires de l’année 2020, le jeudi 24 septembre 2020. Les parlementaires ont profité de ces journées pour dresser le bilan de leurs actions parlementaires sous la 7éme législature.

Le président du groupe parlementaire, Emmanuel Lankoandé pense qu’il est opportun de mettre à nu, le bilan de leurs actions aux militants de leurs partis et à l’ensemble du peuple. C’est « un bilan pas exhaustif, mais un bilan qui nous permet de dire que les députés que compte notre groupe, qui sont au nombre de 14, issus de 08 partis politiques, ont joué véritablement leur partition au cours de cette législature », a-t-il estimé.

De 2015 à nos jours, Emmanuel Lankoandé déclare qu’ils ont participé au vote de lois « emblématiques » et ont également accompagné le gouvernement dans la mise en œuvre du programme du président du Faso.

Après avoir précisé le contexte dans lequel se tiennent ces journées, le président du groupe parlementaire affirme qu’il ne pourra citer les insuffisances durant leur parcours. « Ecoutez, vous savez, dans toute  œuvre, il n’y a pas de perfection et je pense que les insuffisances sont souvent là pour nous permettre effectivement de nous repositionner et trouver d’autres solutions, des solutions dans le sens du développement. Je ne saurais citer une à une ces insuffisances, mais je regarde plus ce qui a été positif durant ce mandat et c’est cela personnellement qui me tient beaucoup plus à cœur que des insuffisances », s’est-il exprimé.   

Alexandre Tapsoba,  membre du groupe parlementaire du Mouvement du peuple et le progrès (MPP), a souhaité avoir les mêmes acteurs à la prochaine législature. « On ne change pas une équipe qui gagne, et vivement aussi que le quinquennat à venir, nous pussions cheminer ensemble », a-t-il souhaité. Constituant la majorité parlementaire au sein de l’Assemblée nationale, avec l’assistance du groupe parlementaire Burkindlim, Alexandre Tapsoba se dit satisfait de leur collaboration.

Toujours dans cette optique, le député témoigne : « nous avons eu une franche collaboration, une collaboration soutenue, ce qui nous a permis effectivement, d’accompagner la mise en œuvre du programme présidentiel ».

Mariam NIGNAN (Stagiaire)

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *