Prix OFAB 2020 : Maxime Kaboré, meilleur journaliste en presse en ligne

164 0

La 4ème édition du prix OFAB (forum ouvert sur la biotechnologie agricole du Burkina Faso) a refermé ses portes ce jeudi 24 septembre 2020 à Ouagadougou. Maxime Kaboré, directeur de la Radio B24, a été sacré meilleur journaliste en presse en ligne.

Le prix OFAB a pour but de récompenser les écrits journalistiques qui mettent en avant les nouvelles découvertes des biotechnologies agricoles et environnementales. Initié en 2017, ce prix est à sa 4ème édition et c’est autour du thème « l’excellence en journalisme sur les biotechnologies et environnementales » que les candidats ont proposé leurs écrits.

C’est donc un prix qui vise à encourager les journalistes à la collecte, au traitement et à la diffusion de l’information sur les avancées en biotechnologies et environnementales. Ce prix est organisé simultanément dans tous les pays qui constituent la famille OFAB à savoir le Kenya, l’Ouganda, la Tanzanie, l’Ethiopie, le Mozambique, le Nigéria et le Ghana.

Les prix en compétition

Les prix en compétition, étaient le prix OFAB 2020 catégorie presse écrite, presse en ligne et blog, le prix OFAB 2020 catégorie radio, le prix de la participation, le prix genre, le prix du meilleur espoir et le prix de l’engagement citoyen.

Les membres du jury, présidé par le docteur Pierre Emile Bazyomo, a travaillé pendant une semaine pour départager les œuvres. « Le jury a travaillé dans de bonnes conditions et a reçu au total 10 œuvres toutes catégories confondues à savoir la presse écrite, la presse en ligne, la radio et le blog. Nous signalons qu’il n’y a pas eu de candidature dans la catégorie télé », a-t-il expliqué.

Le lauréat du prix OFAB 2020 catégorie presse en ligne est Maxime Kaboré de la presse en ligne Burkina24.com.

Il a travaillé sur « l’impact de l’utilisation des semences de variétés améliorées du niébé sur le rendement des producteurs de la province du Zondoma », et repart avec le trophée plus la somme de 500 000 F CFA, et une attestation de participation.
Le prix OFAB 2020 a été accordé à Marceline Kinda de la radio municipale de Ouagadougou. Elle a travaillé sur les avancées technologiques dans la production du Soumbala. Elle repart également avec le trophée plus la somme de 500 000 FCFA plus une attestation de participation.

Une participation timide de la part des journalistes

Par ailleurs, Boukary de Nomba Ouédraogo, directeur de cabinet du ministre de l’agriculture et des aménagements hydro alcooliques s’est réjoui de l’initiative de ce prix, parce que cela apporte beaucoup aux agriculteurs. « Magnifier l’excellence des journalistes qui s’intéressent aux informations, au traitement des données scientifiques liées à la biotechnologie agricole et environnementale. Cela est une très grande joie », a-t-il dit.

En outre, le coordonnateur du forum ouvert sur les biotechnologies agricoles, Edgar Traoré, a relevé une participation timide de la part des journalistes.

« On a l’impression que les participations sont ponctuels comme si les journalistes travaillaient pour répondre au prix alors que l’attente réelle c’est de voir les journalistes qui au quotidien s’’intéressent aux affaires des scientifiques », a-t-il souligné.

Maxime Kaboré, lauréat, a affirmé que la satisfaction est grande du fait d’avoir gagné ce prix. « J’ai vraiment une passion pour le monde rural et particulièrement pour l’agriculture (…). Je vais continuer à produire beaucoup plus d’articles sur la biotechnologie agricole de façon générale », a-t-il confié.

Rendez-vous a été prix pour 2021 pour la 5ème édition du prix OFAB.

Corine GUISSOU (stagiaire)
Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *