Education au Burkina : Une stratégie d’insertion des enfants non scolarisés en cours de validation

201 0

Le Ministère en charge de l’Education a organisé un atelier national de validation de la stratégie nationale de prise en charge en éducation  et formation des enfants et adolescents en dehors de l’école. C’était ce lundi 28 septembre 2020, à Ouagadougou. 

Les acteurs du Ministère de l’Education Nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales (MENAPLN) se sont réunis pour valider le plan stratégique 2020-2024 et le plan d’action afin de réduire davantage le nombre d’enfants et d’adolescents  en  âge de scolarisation qui sont en dehors du système. En effet, selon une étude réalisée en 2017 par le MENAPLN avec l’appui de l’Unicef, 51,4 % des enfants et adolescents de 6 à 16 ans étaient hors de l’école en 2014,  dont 52, 1% chez les filles contre 50,8% chez les garçons.

Quelques acteurs qui doivent valider la stratégie nationale de prise en charge en éducation  et formation des enfants et adolescents en dehors de l’école.

C’est dans ce sens que le ministère a été recommandé  à la 4e mission conjointe de suivi du plan de développement stratégique d’éducation de base, d’élaborer une stratégie pour  récupérer ces enfants et de travailler à ce qu’il y ait plus d’équité dans l’éducation et dans la formation.

Selon le premier responsable du MENAPLN, en 2018 avec l’appui de l’Unicef, son département a  sélectionné un cabinet pour travailler à faire un point et  à élaborer cette  stratégie.

« Cette enquête  a révélé qu’un peu plus de 2 millions 600 enfants et adolescents de 6 à 16 ans sont hors du système éducatif au Burkina Faso», a affirmé Pr  Stanislas Ouaro, qui a laissé entendre que c’est un grand jour pour le ministère en charge de l’éducation et ses partenaires techniques et financiers.

« A travers cet atelier, le ministère en charge de l’éducation et ses partenaires techniques et financiers vont valider la stratégie que nous allons ensuite soumettre pour avis à la Commission nationale de planification  et de développement vers laquelle nous souhaitons que cela aille vite de façon à ce que nous puissions dérouler ce processus », s’est-il exprimé.

Le Pr Stanislas Ouaro a affirmé 2 millions 600 enfants et adolescents de 6 à 16 ans sont hors du système éducatif au Burkina Faso

Le plan stratégique 2020-2024  va tourner autour du développement, de la formation par les passerelles, la stratégie de scolarisation accélérée et qui permettra de ramener des enfants dans le système éducatif par des méthodes accélérées. Ce qui permettra également d’allier la formation professionnelle à des enfants qui ont dépassé l’âge d’aller à l’école mais qui pourraient à travers cette formation apprendre les métiers et pouvoir s’insérer facilement dans le dispositif.

Le ministre en charge de l’éducation nationale a par ailleurs annoncé que son département a obtenu plus de 20 millions de dollars avec ses partenaires.

Alice Suglimani THIOMBIANO

Burkina 24

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *