Burkina Faso : L’ONG Hope’87 et ses partenaires outillent des Micro et Petites Entreprises de Ouagadougou

181 0

Les responsables de l’ONG Hope’87 ont clos, ce mardi 29 septembre 2020 à Ouagadougou, leur session de formation initiée au profit des néo MPE (Micro et Petites Entreprises). C’est dans le cadre de la clôture de ce projet dénommé « Augmentation durable des revenus d’au moins 100 nouvelles Micro et Petites Entreprises dans la ville de Ouagadougou » et mis en œuvre par l’ONG Hope’87 Burkina Faso. 105 participants ont reçu leurs attestations de formation.

A l’occasion de la clôture de la session de formation, le président de l’ONG Hope’87 Burkina Faso, Abdrahmane Traoré, a expliqué que chaque année, l’on assiste à la naissance de plusieurs entreprises au Burkina Faso. Cependant, leur durée de vie, dit-il, est relativement courte, surtout concernant celles dites de petite taille (Micro et Petites Entreprises-MPE).

La fin de cette session de formation entre dans le cadre de la clôture du projet « Augmentation durable des revenus d’au moins 100 nouvelles Micro et Petites Entreprises dans la ville de Ouagadougou » mis en œuvre par l’ONG Hope’87 Burkina Faso.

Abdrahmane Traoré a affirmé que ce projet d’un montant de plus de 79 millions de francs CFA a été financé par le Ministère allemand de la coopération économique et du développement. Il a été porté en Allemagne par une structure dénommée « you Stiftung, Bildung fuer Kinder in Not ».

105 bénéficiaires ont reçu leurs attestations de formation

Le projet vise à apporter une  réponse aux difficultés que connaissent les entreprises, a fait comprendre le président de l’ONG Hope’87 Burkina Faso. Il s’est agi d’une action pilote de 19 mois mise en œuvre par cette ONG avec pour partenaire la commune de Ouagadougou à travers son agence de Développement Economique Urbain (ADEU).

Le président de l’ONG Hope’87 Burkina Faso, Abdrahmane Traoré, a indiqué que l’objectif global du projet est de réduire la vulnérabilité et augmenter la résilience des néo MPE bénéficiaires des activités du projet au Burkina Faso. Pour ce faire, il a obtenu les résultats suivants : le renforcement de capacités des néo MPE, leur meilleur accès aux banques et institutions d’accompagnement et un renforcement de formation et d’appui aux néo MPE.

Le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Pierre Béouindé, qui a assisté à cette cérémonie, a indiqué que voir ces jeunes entrepreneurs aujourd’hui formés et encadrés est une satisfaction pour lui. Le maire n’a pas manqué de remercier le bailleur de fonds qu’est la coopération allemande qui, à travers cet acte, a montré, selon lui, l’intérêt qu’elle a pour la jeunesse, fer de lance du développement du Burkina Faso.

Au total 105 bénéficiaires ont reçu leurs attestations de formation. Dame Kaboré Aicha/Zoungrana, une des bénéficiaires, a apprécié l’initiative et a trouvé la formation « très enrichissante ».

Latifatou PAFADNAM et Zalissa SAWADOGO (Stagiaires)

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *