Burkina Faso : Une quinzaine d’acteurs du monde rural honorés

196 0

Initiée par l’Association pour le développement du monde rural (ADMR), la première édition de la nuit des acteurs du monde rural s’est déroulée le 26 septembre 2020 à Ouagadougou. 15 trophées ont été décernés à des acteurs évoluant dans différentes filières.

Pour la première fois au Burkina Faso, le monde rural a une nuit pour magnifier le savoir-faire de ses acteurs. L’initiative est de l’Association pour le développement du monde rural (ADMR) qui a déroulé le tapis rouge pour « glorifier » des acteurs du monde rural qui forcent l’admiration dans divers secteurs activités.

Lors de « La nuit des trophées du monde rural », leurs mérites ont été reconnus, à travers une soirée à eux dédiée le samedi 26 septembre 2020 à Ouagadougou. « La nuit des trophées du monde rural », faut-il le rappeler, est une recommandation de la 4e édition de la Foire internationale agro-sylvo-pastorale de Komsilga (FIKOM) 2018.

Une avocate, meilleure productrice dans le domaine de l’agriculture

Placée sous le haut patronage du Président du Faso, Roch Kaboré et sous la co-présidence des ministres en charge de l’agriculture, Salifou Ouédraogo, et du ministre en charge des ressources animales, Sommanogo Koutou, une quinzaine d’acteurs ont été primés. Ils ont reçu chacun un trophée et une enveloppe financière. 

Des récompenses ont été ainsi attribuées aux hommes et femmes qui se sont montrés excellents dans la production et la transformation des produits de l’agriculture, de l’élevage et de la cueillette. Dans la catégorie « meilleure productrice dans le domaine de l’agriculture », c’est l’avocate au barreau du Burkina Faso, Me Antoinette Ouédraogo, qui a vu ses efforts magnifiés.

Dans la ferme de la femme de droit, l’on y trouve des bovins, des ovins, de la volaille, un champ de maïs, une rizière. Selon le jury, Me Antoinette Ouédraogo donne l’exemple, depuis la périphérie sud de Ouagadougou, d’un Burkina Faso qui peut nourrir sa population à partir de sa terre. « C’est un honneur, une joie immense pour moi de recevoir un trophée qui magnifie la femme qui travaille la terre », s’est réjouie Me Ouédraogo.

« Notre salut réside dans l’amplification de la production agricole »

Les productrices et producteurs qui nourrissent les citadins dans un contexte de changement climatique marqué par des inondations, des sècheresses, des vents violents, des incendies, des chenilles légionnaires, aggravé par la crise sanitaire du COVID-19, méritent d’être valorisés, a affirmé le secrétaire exécutif de l’ADMR, Jean Victor Ouédraogo. 

« Notre salut réside dans l’amplification de la production agricole. Le monde rural est le poumon de la croissance économique et mieux, la route du développement passe par le développement du monde rural. Ce sont les producteurs qui nourrissent tout le Burkina Faso et contribuent pour 90% au développement du pays », a insisté Jean Victor Ouédraogo. La 4e vice-présidente de l’Assemblée nationale, Elise Thiombiano, représentant Alassane Bala Sakandé, a félicité tous les acteurs du monde rural.

Elle a expliqué que dans la vision du Président du Faso, le monde rural occupe une place très significative. C’est à ce titre, qu’au niveau du Parlement, les élus nationaux œuvrent pour trouver des pistes pour rendre meilleures les exploitations qui relèvent du monde rural, mais aussi pour accompagner l’agropastoralisme.


Palmarès de « La nuit des trophées des acteurs du monde rural »

1-Récompenses individuelles

* Meilleure productrice dans le domaine de l’agriculture : Me Antoinette OUEDRAOGO.
* Meilleure productrice dans le domaine de l’élevage : Bayili née Kanzié Florentine
* Meilleur producteur dans le domaine de l’agriculture: Raphael Konvolbo
* Meilleur producteur dans le domaine de l’élevage: Alphonse Tanga

2-Récompenses collectives

* Meilleur groupement féminin dans le domaine de l’agriculture : coopérative simplifiée Wendwaoga des étuveuses de riz de Mogtédo.

* Meilleur groupement masculin dans le domaine de l’agriculture : groupement des maraichers de Koubri.
* Meilleur groupement masculin dans le domaine de l’élevage : Coopérative Balo Nafa de Dédoudougou dans la Boucle du Mouhoun

3-Récompenses des acteurs d’appui au développement du monde rural

* Meilleur investisseur dans le monde rural : Bassiaka DAO

* Meilleure ONG d’appui au monde rural : OXFAM

4-Récompense des régions grandes productrices agricoles et animales

* Première région dans la production céréalière : Boucle du Mouhoun

* Première région dans la production animale : Sahel

* Prix spéciaux

Personnalités politique, économique, religieuse, coutumière ou une organisation de la société civile ayant impacté positivement les changements dans le monde rural.


 

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *