JCI Burkina Faso : Lionel Bilgo parle de paix  

158 0

La JCI (Jeune Chambre Internationale) a organisé une conférence publique ce vendredi 2 octobre 2020 à Ouagadougou au profit des jeunes.  Placée sous le thème « Contribution citoyenne des jeunes à la paix et à la cohésion sociale », cette conférence a été animée par l’analyste politique Lionel Bilgo.

Dans le cadre de ses activités annuelles et dans le but d’apporter sa pierre au développement du Burkina, la Jeune Chambre Internationale a organisé une conférence publique sous le thème « contribution citoyenne des jeunes à la paix et à la cohésion sociale ».

Cette conférence a été un grand moment de partage d’expériences entre participants et conférencier. Celui-ci a saisi l’occasion pour conseiller les jeunes et les  exhorter  à un changement positif de comportement.

Selon Lionel Bilgo, pour aller à une cohésion sociale et à un changement, les jeunes ne doivent pas aller en guerre contre les plus aînés, mais doivent créer un espace de co-parrainage entre anciens et jeunes.  

« Pour prôner la paix et la cohésion sociale, il faut imaginer être vecteur de paix. Refusons tout égo de violence, mettons-nous en marge de toute organisation et de tout système de violence dans nos familles, dans nos communautés », explique-t-il.

Héritage

Il a par ailleurs félicité la JCI pour son initiative et son combat et a invité les jeunes à ne pas vouloir agir aujourd’hui et avoir immédiatement les fruits de cette action. « L’héritage du travail bien fait, c’est les générations futures qui en bénéficient », « oublions notre personne individuelle et pensons collectif », a-t-il conclu.

La marraine, Karidjatou Dao, directrice générale FAPE (Fonds d’Appui à la Promotion de l’Emploi) a tenu à exprimer sa joie pour le choix qui a été porté sur elle, et a encouragé et félicité ses filleuls.  « Je vous assure que le thème que vous avez décidé de porter est un thème qui va aller loin. On ne peut pas parler d’harmonie de vie, de bien-être, sans parler de paix, de cohésion sociale », a indiqué Kadidjatou Dao.

La Jeune Chambre Internationale, a pour vision d’être le principal réseau universitaire des jeunes citoyens actifs. Sa mission est d’offrir des opportunités de développement aux jeunes.

Flora KARAMBIRI (Stagiaire)

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *