J’Offres.net : La plateforme qui digitalise les offres de marché au Burkina Faso

205 0

Désormais, il existe au Burkina Faso, une plateforme numérique qui publie les offres de marché. Repérable sur l’adresse www.joffres.net, cette initiative  de l’entreprise de marketing digital Jo’Fé Digital, en partenariat avec la Chambre des mines, a été lancée le jeudi 1er octobre 2020 à Bobo-Dioulasso.

Découvrir gratuitement les offres de marché en un clic, c’est la mission que s’est donnée « le trio gagnant » de Jo’Fé Digital, une entreprise créée par trois jeunes Burkinabè. Ces experts accompagnés d’une dizaine d’informaticiens, d’infographes, de développeurs et autres technocrates veulent démystifier le monde des offres de marché dans les mines et aussi les autres domaines d’activités, aussi bien dans le secteur public que le privé.

« Nous voulons donner l’opportunité à tous les fournisseurs d’avoir l’information fiable sur les offres de marché en cours », explique Salim Traoré, Co-prometteur de Jo’Fé Digital qui prévoit une publication de 87 000 offres par an.

« Un effet de boule de neige…»

Pour la présidente de l’Alliance burkinabè des fournisseurs de biens et services miniers (ABSM) Dina Lankoandé, la trouvaille de Jo’Fé Digital était longtemps attendue par les fournisseurs. Eux  qui reprochaient aux entreprises minières, une certaine difficulté d’accès à l’information sur les offres en cours.

Les trois promoteurs

« C’est une plateforme que nous attendions. Car elle permet de rapprocher l’offre de la demande dans le secteur minier et d’accroitre les parts de marchés. Et par effet de boule de neige, l’économie en elle-même pourra mieux se développer », se réjouit-elle.

Le Co-promoteur de J’Offres.net Salim Traoré a annoncé un programme de collaboration avec les entreprises pourvoyeuses d’offres de marché. « Pour plus d’instantanéité, les entreprises pourront publier leurs offres sur la plateforme à partir des comptes qu’ils auront préalablement créés », dévoile-t-il.

Dina Lankoandé

A la cérémonie de lancement de la plateforme, le Président de la Chambre des mines, Tidiane Barry a signé une convention de partenariat avec Jo’Fé Digital.

Selon son directeur exécutif Toussaint Bamouni, l’idée du partenariat est  de « les accompagner pour que cette initiative puisse survivre afin d’améliorer la participation locale des offres minières ».

Comment rentabiliser la plateforme ?

Pour publier leurs annonces sur le site, les entreprises n’auront pas à débourser un seul centime. Les utilisateurs non plus. Mais ce qui va générer des revenus à J’Offres.net, ce sont les rubriques intégrées dans la plateforme pour les annonces publicitaires. « Nous avons sept bannières publicitaires dont le coût mensuel des insertions va de 225.000 à 337.000 francs CFA », expliquent les promoteurs.

Ce site automatisé qui entend aussi faciliter l’identification des entreprises modèles a déjà enregistré 12 appels d’offres dans le domaine de la construction.    

Aminata SANOU      

Correspondante de Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *