3e journée Fasofoot : Les Léopards de St Camille s’inclinent face à l’USFA

159 0

Après un début victorieux (3-2) contre Vitesse FC de Bobo-Dioulasso, les Léopards de Saint Camille ont enregistré deux défaites de suite. Lors de la troisième journée, ils se sont inclinés 2-1 contre l’US Forces armées. 

Pas très irréprochable. C’est ainsi que l’on peut juger la prestation de l’arbitre Adolphe Belem lors de l’opposition entre les Léopards de Saint Camille et l’Union sportive des forces armées (USFA).

Visiblement dans cette rencontre, de la 3e journée du Fasofoot, l’objectif de l’équipe militaire était d’empêcher cette jeune formation de jouer. Elle va user de sa puissance athlétique en imposant un jeu dur au-delà du cadre règlementaire.

A l’opposé, Saint Camille propose un jeu construit depuis la défense pour remonter vers l’attaque. Que ce soit sur les côtés où dans l’axe. La défense de l’USFA a du mal à tenir les joueurs Abdoul Fatahou Soré, Saaba Kaboré et Nagou Dahani très vifs et mobiles. Ils provoquent des fautes souvent non sifflées. Lorsqu’elles le sont, ces jeunes attaquants font preuve de maladresse.

Carton jaune pour un coup de coude

Alors, face à cette difficulté, l’USFA impose un jeu rugueux. Aliassou Sanou multiplie les actes d’anti-jeu qui échappent à la vision de l’arbitre Seydou Belem. Mais après seulement cinq minutes de jeu, l’arbitre Seydou Belem siffle un penalty contre les Léopards de Saint Camille alors que le défenseur tentait de dégager le ballon. L’attaquant de l’USFA à l’affut dans le dos met le pied. Plutôt que de siffler un coup franc, Adolphe Belem siffle le penalty transformé par Junior Koutiama. Les « léopardeaux » attaquent de nouveau. Mais l’USFA passe par la manière forte pour les empêcher de passer.

A la 33e minute, Aliassou Sanou donne un coup de coude dans la poitrine de Abdoul Fatahou Soré alors que ce dernier n’avait plus le ballon. L’arbitre siffle et se contente de donner un carton jaune. L’entraineur Yssouf Ouédraogo (Léopards de Saint Camille) se plaint mais il reçoit un avertissement verbal de Seydou Belem. 

Le chef d’œuvre de Abdoul Fatahou Soré

Le deuxième but de l’USFA intervient à la 36e minute. Après une charge violente sur Abdoul Fatahou Soré, l’arbitre laisse jouer alors qu’il y avait clairement faute. L’USFA poursuit l’action et Ousmane Nana porte le score à 2 à 0. C’est le score à la pause.

Malgré tout, les Léopards de Saint Camille sont à l’attaque. Ils font courir les joueurs de l’USFA qui continuent à faire faute pour stopper leurs adversaires. Saint Camille trouve finalement  la faille (55e) grâce à Soré. A la réception d’une passe sur le côté gauche hors de la surface, il décale puis loge le ballon dans le petit filet au deuxième poteau (2-1) d’une frappe puissante. Le gardien de l’USFA ne bouge pas de sa ligne de but. Un chef d’œuvre salué par le public. Le jeune joueur inscrit son deuxième but de la saison. 

Mais, l’équipe de Saint Camille ne pourra pas faire son retard. Malgré tout, cette équipe aurait également pu s’imposer si elle n’avait pas fait preuve de maladresse. Avec cette victoire, l’USFA est en tête du Fasofoot avec trois victoires avec le même nombre de points que l’US Ouagadougou (9 pts). Les Léopards de Saint Camille occupent la dixième place après cette troisième journée.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *