Burkina : L’aéroport de Ouagadougou se dote d’un service d’assistance médicale et d’urgence sanitaire

152 0

L’un des chaînons manquants pour faire de l’aéroport de Ouagadougou, un aéroport répondant aux normes internationales vient d’être acquis. En effet, l’aéroport vient de se doter d’un service d’assistance médicale et d’urgence sanitaire au profit des passagers et du personnel. Le servie a été présenté aux autorités ce lundi 5 octobre 2020.

L’aéroport de Ouagadougou dispose désormais d’un service permanent d’assistance et d’urgence médicale 24/24 pour tous les usagers, les travailleurs, les voyageurs, accompagnants ou toute autre personne dans la zone aéroportuaire.

12 personnes permanentes et 13 vacataires, des médecins, urgentistes, anesthésistes, réanimateurs ou médecins généralistes, du personnel d’assistance pour les soins infirmiers se tiennent à disposition des usagers. En plus, il y a deux ambulances médicalisées équipées pour les secours d’urgence et un camion élévateur pour le transport des personnes à mobilité réduite, deux caméras thermiques pour la prise de température pour les zones d’arrivée des passagers.

« Un service qui vient à point nommé », conviennent toutes les autorités présentes. Non seulement en cette période de Covid-19 mais aussi, ce service médical était l’un des maillons manquants pour la certification de l’aéroport pour laquelle d’ailleurs, un audit est en cours.

Mais pour le ministre des transports, Vincent Dabilgou, la mise en place effective du service médical à l’aéroport actuel de Ouagadougou, a été une décision prise après plusieurs questionnements, « faut-il mettre le paquet et après être obligé de déménager dans le nouvel aéroport en construction à Donsin ? ».

Les arguments ne manquent pas. «Nous avons entamé la construction d’un nouvel aéroport à Donsin que nous n’arrivons pas à terminer rapidement. Dans le même temps on n’avait un aéroport qui était dans un état difficile, tant du point de vue de l’entretien du bâtiment mais aussi du point de vue de l’efficacité des services aéroportuaires », explique-t-il.

Alors la décision a été prise de rendre performant l’aéroport de Ouagadougou en attendant le déménagement à Donsin. «Dans le domaine de la santé, il n’y a pas d’attente, dit le ministre des transports. C’est pour ça que nous avons pensé que notre aéroport devait continuer à donner à la face du monde toute sa performance même si nous devons déménager d’ici là ».

Mais c’est aussi une opportunité pour le pays d’accueillir de grosses compagnies. «Si elles doivent venir ici, il va falloir que nous ayons l’ensemble des services aéroportuaires et le service de santé est un élément essentiel, parce que si vous ne pouvez pas assurer correctement la santé d’un passager, vous n’êtes pas un aéroport. C’est pour ça que c’est un enjeu pour nous », a affirmé le ministre.

Le service est assuré par Trans-Med-International- Assistance Burkina Faso (TMI Assistance). L’entreprise a le contrat d’assurer les services médicaux et le traitement des déchets médicaux. Bâti sur une superficie d’environ 76m2, le service est composé d’un bureau médecin, un bureau infirmier, une salle d’attente, deux salles équipées de lits d’hospitalisation, une douzaine de fauteuils roulants, un dépôt pharmaceutique, une salle de déchoquage équipée.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *