Côte d’Ivoire : La polémique qui enfle après l’inauguration du stade olympique d’Ebimpé

138 0

Le stade d’Anyama-Ebimpé (Nord-Est de la capitale Abidjan) dit stade olympique Alassane Ouattara avec une capacité de 60 012 places faisant de lui l’un des plus grands ouvrages sportifs de la sous-région ouest-africaine a été inauguré ce samedi 03 Octobre 2020 au cours d’une cérémonie présidée par le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara et ce en marge du derby Asec-Africa. A quelques jours de la présidentielle du 31 Octobre 2020, c’est l’occasion pour les partisans du pouvoir de brandir cet autre ouvrage qui s’ajoute aux nombreuses réalisations à l’actif du présent régime, l’opposition tente de démontrer que ce stade, désormais le plus grand de la Côte d’Ivoire est un don de la République Populaire de Chine.


« C’est un joyau architectural qui résulte du leadership du président Alassane Ouattara. La Côte d’Ivoire est de retour sur le plan sportif… Ce stade à lui seul vaut un nouveau mandat de la troisième République »,
 a réagi le Ministre ivoirien des Sports et Loisirs, Danho Paulin la samedi 03 Octobre 2020 à la cérémonie d’inauguration du stade olympique Alassane Ouattara d’Anyama-Ebimpé, dans la commune d’Abidjan, la capitale ivoirienne.

D’un coût d’investissement d’environ 143 milliards de Fcfa, ce stade a été financé par l’Etat de Côte d’Ivoire et la République Populaire de Chine, respectivement à hauteur d’environ 80 milliards Fcfa et 63 milliards Fcfa donc le fruit de la coopération Sino-Ivoirienne.

« Je suis fier et heureux de la coopération Sino-Ivoirienne… Je suis très touché par l’honneur qui m’a été fait », s’est réjoui le Président Alassane Ouattara dans une allocution. Il a par ailleurs annoncé la construction de plusieurs autres stades à l’intérieur de la Côte d’Ivoire, notamment dans les villes de Bouaké (Centre), Korhogo (Nord), San-Pédro (Sud) et Yamoussoukro (Centre) dans la perpestive de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2023) dont la Côte d’Ivoire en est l’organisatrice.

L’opposition dans le même temps pointe du doigt une tentative de récupération de la part du pouvoir en place d’autant plus que le pays expérimente une période pré-électorale assez tumultueuse avec l’annonce de la candidature du président sortant à un « troisième » mandat « anticonstitutionnel » selon ses détracteurs.

Le stade olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé comprend cinq niveaux, une hauteur de 51,4 m et est totalement couvert et bâti sur une superficie totale de 61 250 mètres carrés. Il comporte en son sein deux salons présidentiels et une salle de contrôle anti dopage. Une cité olympique, sur une superficie de 287 hectares, est également prévue autour de ce stade. Il prévoit un hôtel 4 étoiles, un centre de recherche en médecine du sport et un auditorium de 5 000 places.

Pour agrémenter cette cérémonie d’inauguration, un match de gala opposant l’Asec Mimosas à l’Africa Sports d’Abidjan, les deux clubs les plus populaires de la ligue 1 ivoirienne, a vu la victoire des Jaune et Noir (premier cité) avec un score de 2-0.

Quelques images de la cérémonie d’inauguration

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire

(Photo: Abidjan.net)

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *