Mali: Les autorités libèrent une centaine de jihadistes et prisonniers

164 0

Les nouvelles autorités maliennes ont procédé à la remise en liberté de plusieurs dizaines de jihadistes. En retour, elles attendent que des otages civils et militaires au Sahel soient libérés.

Ces jihadistes avaient été arrêtés lors de plusieurs opérations menées par l’armée malienne. Dans la partie Nord du pays.

Ces ex-prisonniers ont été convoyés, par avion, à Tessalit, dans une zone frontalière de l’Algérie avant dêtre transportés dans des véhicules en direction du Nord de cette ville pour une destination inconnue. Selon notre source, au nombre des jihadistes libérés par le Mali, et probablement aussi par un autre pays voisin, figurent des têtes de proue ayant conduit des attentats dans la sous-région.

Les motifs de ces libérations relèvent de l’hypothèse. La première concerne les discussions et négociations visant à obtenir la relaxe d’otages dont le plus illustre est l’opposant Soumaïla Cissé, enlevé fin mars dernier, dans le Nord, par de présumés jihadistes.

La seconde touche à la libération de Sophie Pétronin, une Française victime d’un rapt en décembre 2016 dans le Nord du Mali et dont la dernière preuve de vie remonte au mois d’Avril 2020.

Le gouvernement et le CNSP jouent la carte de la communication zéro tant sur la question des contreparties que sur la monnaie d’échange de ces libérations de jihadistes en vue d’éviter un raté très dommageable.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24                

Source : RFI

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *