Transition malienne: Formation du gouvernement

132 0

 Le gouvernement de transition a finalement été formé et publié ce lundi 5 octobre 2020. Il comporte 25 ministres. La Défense, la Sécurité, la Réconciliation nationale et l’Administration territoriale, soit quatre postes dits stratégiques, ont été attribuées aux militaires.

Dans le nouveau gouvernement de transition au Mali, la classe politique ordinaire a visiblement été lésée.

Le M5, mouvement au cœur de la contestation ayant abouti finalement à la chute de l’ancien régime et ayant pour autorité morale l’imam Mahmoud Dicko, a bénéficié de trois portefeuilles ministériels. Il s’agit de la Communication, de l’Emploi avec à sa tête le jeune dynamique Mohamed Salia Touré, et du ministère de la Refondation.

Fait moins anodin, il s’agit de l’entrée dans le gouvernement de représentants de groupes armés impliqués dans le processus de paix. Pour ainsi dire, l’ex-rébellion s’est vue confier l’important poste du ministère de l’Agriculture et de la Jeunesse. Il en est autant pour le ministère du travail désormais dirigé par une figure des groupes armés progouvernementaux. Son locataire, Me Harouna Toureh a également en charge le porte-parolat du gouvernement.

Le nouveau gouvernement malien de la transition comprend au total quatre femmes dont Kadiatou Konaré, la fille de l’ex- président Alpha Oumar Konaré, nommée ministre de la Culture.   

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24          

Source : RFI

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *