Kaya : Les personnes handicapées exposent leurs doléances à leur ministre

Kaya : Les personnes handicapées exposent leurs doléances

194 0

Dans le cadre de la préparation du forum national des personnes handicapées prévu pour le 27 octobre 2020, la ministre Laurence Ilboudo a rencontré les acteurs de la région du Centre-nord. Il s’agissait de répertorier les difficultés majeures rencontrées par les personnes handicapées dans la région. C’était ce mardi 6 octobre 2020 à Kaya.

Le gouvernement, dans sa volonté d’apporter une réponse humanitaire inclusive à la protection et la promotion des personnes handicapées, a initié un forum national. Cette rencontre sera couronnée avec un entretien avec le Chef de l’Etat le 27 octobre 2020.

Le thème de cette année est : « protection et promotion des personnes handicapées dans un contexte de crise sécuritaire : défis et perspectives ». C’est dans le cadre de la préparation de cette rencontre que des fora régionaux sont organisés. Il s’agit de répertorier les difficultés majeures rencontrées par les personnes handicapées dans la région.

A bâton rompus les personnes handicapées de la région ont égrené un chapelet de doléances
A bâtons rompus les personnes handicapées de la région ont égrené un chapelet de doléances

Ainsi, à la suite de la région du Sahel, la ministre en charge des personnes handicapées, Laurence Ilboudo, a fait une halte dans la région du Centre-nord. A bâtons rompus, les personnes handicapées de la région ont égrené un chapelet de doléances.

Le président régional des personnes handicapées du Centre-nord, Hamado Zamtoko, a exposé les difficultés rencontrées. Il s’agit, entre autres, de la décentralisation de la délivrance de la carte d’invalidité, la scolarisation des enfants mal voyants et la réactivation des centres pour handicapés.

Lire également👉 Dori : C’est parti pour les fora régionaux 2020 des personnes handicapées

La ministre en charge des personnes handicapées, Laurence Ilboudo, a fait savoir qu’elle était satisfaite de la rencontre. En ce sens que les doléances de 2018 n’ont pas été reconduites cette année. Pour la ministre, cela signifie que les doléances de 2018 ont été satisfaites.

Elle a promis de revoir les textes sur la délivrance de la carte d’invalidité. Egalement, sur les difficultés rencontrées par les femmes handicapées par rapport aux tables d’accouchements qui ne sont pas adaptées, elle a pris l’engagement de travailler à la normalisation.

Forum régional des personnes handicapées
Forum régional des personnes handicapées

Par ailleurs, la ministre a invité les personnes handicapées à s’engager sans complexe et sans résignation dans la réalisation des activités de développement. Pour elle, le handicap, quel qu’il soit, « ne saurait être une fatalité ».

« Aussi, en vue d’améliorer l’accès des personnes handicapées à la fonction publique, un recrutement spécial sur concours direct est ouvert chaque année depuis 2018 au profit des candidats handicapés », a-t-elle précisé. A l’écouter, le quota n’est jamais atteint par manque de diplômés.

En rappel, les résultats du recensement général de la population et de l’habitation (RGPH) de 2006 indiquent que la majorité des personnes handicapées (80,6%) vivent en milieu rural et seulement 12,7% de l’effectif des personnes handicapées ont fréquenté l’école formelle.

Jules César KABORE

Burkina 24

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *