Burkina : La FAIB appelle la communauté musulmane à la retenue

130 0

Le Premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré a reçu en audience une délégation musulmane ce mercredi 7 octobre 2020 à Ouagadougou à la Primature. A l’ordre du jour, il s’est agi de discuter de la  destruction de la mosquée de Pazani afin de trouver un terrain d’entente.

La destruction de la mosquée de Pazani est le sujet à polémique au sein de la communauté musulmane. C’est dans l’optique d’apaiser les tensions qu’une délégation de la communauté musulmane, comprenant le président du présidium de la Fédération des  associations islamiques du Burkina Faso (FAIB) Oumarou Zoungrana, s’est entretenue avec le Premier ministre.  

« C’est un problème qui a été fait il y a presqu’un mois mais ce soir nous sommes satisfaits parce que l’Etat burkinabè a pris les choses en mains et ils ont pris des décisions fortes au sujet du problème de la destruction de la mosquée », a confié le président de la FAIB.

Lesquelles décisions gouvernementales ont été prises afin de trouver un consensus entre les deux parties qui se disputent le terrain. « L’Etat a pris des décisions pour récupérer le terrain et dans les jours à venir, ils vont essayer de voir ce qu’ils vont faire », a dit Oumarou Zoungrana.

Le président de la FAIB a par ailleurs interpellé la communauté musulmane à garder le calme car les décisions prises pour résoudre ce problème sont satisfaisantes. « Je demande à tous mes frères et sœurs et surtout la jeunesse musulmane d’aller à la retenue et au calme. Le problème de la destruction de la mosquée de Pazani a trouvé solution »,  a-t-il conclu.

Corine GUISSOU (stagiaire)

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *