Journée mondiale du coton : Le message du ministre Harouna Kaboré

175 0

Ceci est le message du ministre du commerce Harouna Kaboré à l’occasion de la Journée mondiale du coton.

Vaillants acteurs de la filière coton-textile

Mesdames et Messieurs

Ce jour, 07 octobre 2020, est célébrée dans le monde entier, la deuxième  édition de la Journée Mondiale du Coton (JMC).

Initiée par le Groupe des quatre pays coauteurs de l’Initiative sectorielle en faveur du coton (C-4) – Bénin, Burkina Faso, Mali et Tchad – en collaboration avec des organisations internationales telles que l’OMC, le CCIC, la CNUCED, la FAO, l’ITC, la prémière édition de cette Journée s’est tenue avec succès le 07 octobre 2019 à Génève en Suisse.

 

Cette Journée vise à reconnaitre l’importance du coton pour les économies des pays producteurs, en termes de retombées économiques, de lutte contre la pauvreté et de contribution à la sécurité alimentaire.

La Journée mondiale du coton, qui a pour objectif de rendre hommage à ces centaines de millions d’acteurs de la chaîne de valeur qui tirent leur subsistance de la production, de la transformation et du commerce du coton, se déroule cette année 2020 dans un contexte particulier de crise sanitaire liée à la pandémie de la COVID-19.

 

Pour marquer cette édition 2020 de la Journée mondiale du coton,  une série d’activités sont programmées tant au niveau national qu’international, notamment l’organisation d’une Visioconférence des Ministres du C-4, le 8 octobre 2020, autour du thème : « Les effets de la covid-19 sur la filiere coton en afrique : cas des pays du C-4 ».

 

Cette activité offrira l’occasion aux pays concernés de partager leurs expériences, de faire le point des effets de la COVID-19 sur la filière du coton, de proposer des actions de mitigation et de relance économique du secteur.

 

Mesdames et Messieurs

Vaillants acteurs de la filière coton-textile

 

La crise de la COVID-19 qui a fortement ébranlé tous les segments de l’économie mondiale y compris le secteur du coton, vient nous rappeler l’impérieuse nécessité de trouver des solutions endogènes et structurantes pour notre coton.

Elle a montré combien les acteurs du coton-textile-habillement (filateurs, artisans, couturiers, stylistes), avec souvent des moyens très modestes et dans des conditions de travail très contraignantes, ont été réactifs à confectionner des masques de protection respiratoire et autres produits textiles importants pour la population de notre pays.

 

Cette épreuve rappelle également l’importance d’avoir une chaîne de valeur nationale capable de produire rapidement en quantité et en qualité des produits finis issus du coton pour des usages multiples destinés aux marchés domestiques, régionaux voire internationaux.

 

Le Burkina Faso a compris cette impérieuse nécessité de transformation structurelle de l’économie et de valorisation des matières locales à travers le Plan national de développement économique et social (PNDES).

 

A cet égard, les diverses initiatives développées et en cours devraient permettre à terme, de valoriser davantage le coton burkinabè et de créer des milliers d’emplois et de richesses pour l’économie nationale.

 

Je saisis ici l’opportunité, pour traduire la reconnaissance du Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE et de son Gouvernement à l’endroit des braves acteurs du coton-textile-habillement, et saluer les nombreuses initiatives individuelles et collectives pour la valorisation du coton burkinabè.

 

Mesdames et Messieurs

Vaillants acteurs de la filière coton-textile

 

Conscient de l’apport énorme du coton dans l’économie nationale, la JMC-2020 m’offre également l’opportunité d’avoir une pensée particulière pour tous les acteurs de la filière du coton burkinabè qui ont été éprouvés par cette pandémie de la COVID-19.

 

En dépit de ce contexte sanitaire difficile, conjugué à la crise sécuritaire, le Comité de haut niveau du suivi de la relance durable de la production cotonnière, ne ménagera aucun effort pour accompagner les acteurs, afin de leur permettre de vivre dignement des fruits de leur labeur.

 

C’est dans cette dynamique que le Gouvernment a encore consenti, en cette campagne cotonnière 2020/2021, des soutiens financiers à la filière (soutiens pour l’amélioration du prix d’achat du coton graine et pour la réduction des prix de cession des intrants agricoles). Il en est de même des missions de sensibilisation et d’encouragement des producteurs dans les différentes zones cotonnières, courant septembre 2020.

Aussi, en tant que Coordonnateur en exercice du C-4 et dans une synergie d’actions, nous continuerons de faire le paidoyer auprès des partenaires techniques et financiers, afin d’accompagner la relance de la filière cotonnière dans tous ses maillons.

Mesdames et Messieurs

Vaillants acteurs de la filière coton-textile

En attendant l’adoption, par l’Assemblée Générale des Nations Unies, de la Résolution relative à la proclamation du 07 octobre comme Journée mondiale du coton, je voudrais inviter tous les acteurs des pays producteurs du coton, à créer et/ou à renforcer les synergies d’actions dans toute la chaîne de valeur du coton susceptibles d’aider à relever les défis majeurs.

 

Par ailleurs, au nom de Son Excellence Monsieur le Président du Faso, de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre et de l’ensemble du Gouvernement, je voudrais réitérer ma reconnaissance à tous les vaillants acteurs de la filière coton-textile, ainsi qu’aux partenaires techniques et financiers, pour leur engagement à nous accompagner pour relever les défis spécifiques de la relance durable de la production, de la transformation et de la valorisation du coton burkinabè.

 

Je garde l’intime conviction que c’est dans la synergie d’actions que nous arriverons à relever les nombreux défis de la filière cotonnière dans ce contexte sanitaire mondial et au délà.

 

 

Vive la Journée mondiale du coton !

Vive un monde sans COVID-19!

Je vous remercie !

Harouna KABORE

Officier de l’Ordre de l’Etalon

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *