Burkina Faso : Première réaction officielle sur l’exécution de personnes dans le Centre-Nord

298 0

Le gouverneur du Centre-Nord Casimir Segueda appelle “à prendre avec réserve” les informations faisant état de l’exécution d’une vingtaine de personnes aux environs de Pissila, dans le Centre-Nord.  “Les recherches sont en cours et permettront d’apporter plus de précisions“, a-t-il indiqué dans un communiqué ce 8 octobre 2020.

A noter pour rappel que le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), dans un communiqué, a assuré que 25 déplacés internes ont été enlevés, puis exécutés le 4 octobre 2020 près de Pissila. Le communiqué du gouverneur est la première réaction officielle au Burkina Faso sur cette information.

Par ailleurs, dans le même communiqué, le Gouverneur dément également les informations faisant état d’une découverte de cache d’armes dans un secteur de la ville de Kaya. Selon Casimir Segueda, il s’agit de “rumeurs” qui “ne sont pas fondées”.

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *