Commune de Ouagadougou : Le projet pépinière urbaine entame sa deuxième phase  

37 0

La Commune de Ouagadougou a signé une convention de partenariat pour matérialiser la mise en œuvre des activités de la phase II de la pépinière urbaine de Ouagadougou avec l’Agence française de développement (AFD) et l’ONG GRET. La cérémonie de signature a eu lieu le mercredi 14 octobre 2020.

La mairie de la ville de Ouagadougou, l’Agence française de développement (AFD), et l’ONG GRET ont signé le 14 octobre 2020, une convention de partenariat pour concrétiser la mise en œuvre des activités de la phase II de la pépinière urbaine de Ouagadougou.

La phase I de la convention de partenariat a duré 18 mois. Elle a permis de faire de grandes réalisations dans les quartiers pour le bien-être des citoyens. Il  s’agit, entre autres, de l’accompagnement de la mise en œuvre de micro-projets, la contribution au renforcement des capacités des acteurs institutionnels et des acteurs de la société civile.

Le Maire de la ville de Ouagadougou, Armand Béouindé pense que la réussite de la phase II de ce projet d’une valeur d’environ 4 000 Euro (environ 2 700 000 F CFA), repose sur la mobilisation et l’implication de tout le monde. « Cette initiative de la pépinière urbaine offre une opportunité concrète aux acteurs locaux d’exprimer leur engagement citoyen au développement de leur quartier, de leur arrondissement et partant de leur cité », a indiqué le maire de la ville de Ouagadougou.

Lire 👉 Burkina : Les porteurs du projet pépinière sont rentrés en possession de leurs chèques

Cela fait plus d’une vingtaine d’années que l’Agence française de développement accompagne la mairie de la ville de Ouagadougou. L’ambassadeur de la France au Burkina Faso, Luc Hallade a confié que cette convention permettra d’avoir une approche un peu novatrice car les populations seront associées, et cela permettra également de créer des centres secondaires d’animations dans la commune.

Etaient présents à la cérémonie de signature qui a matérialisé la mise en œuvre de la phase II de la pépinière urbaine la commune de Ouagadougou le maire de la ville Armand Béouindé, l’ambassadeur de la France au Burkina Faso Luc Hallade, le directeur de l’agence Française de développement à Ouagadougou Gilles Chausse, et le représentant du Gret au Burkina Faso Tahirou Traoré.

Mariam NIGNAN (Stagiaire)

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *