Burkina Faso : Le Japon offre plus de 29 millions de F CFA à l’ASCADE pour la réalisation de forages 

158 0

L’Ambassade du Japon au Burkina Faso et l’Association conscience et action pour le développement (ASCADE) ont procédé à la signature de deux (02) accords, le mercredi 21 octobre 2020 à Ouagadougou. Cette signature d’une valeur de 29 800 000 F CFA, va servir à la réalisation de quatre forages positifs dans la commune de Toécé, région du Centre-Sud.

L’Ambassade du Japon au Burkina Faso a mis à la disposition de l’Association conscience et action pour le développement (ASCADE), la somme de 29 800 000 F CFA pour l’exécution de quatre (04) forages positifs dans la province de Kaya dans le Centre-nord. La signature de contrat de don a eu lieu le mercredi 21 octobre 2020 à Ouagadougou.

Environ mille deux cent (1 200) élèves de la Commune de Toécé, de quatre écoles différentes, des enseignants et les habitants environnants seront dotés de quatre forages pour s’épanouir et s’investir dans leurs activités quotidiennes.

Selon l’ambassadeur du Japon au Burkina Faso, Masaaki Kato, « ces forages vont permettre de soulager 1 200 élèves au total. Ils ne seront plus obligés de parcourir environ 2km pour avoir accès à l’eau potable », a-t-il déclaré. Les élèves auront donc suffisamment d’eau pour le lavage des mains, des toilettes, la cuisine et surtout à boire.  « On pourra lutter efficacement contre les maladies d’origine hydrique, comme la diarrhée, l’érythème, le choléra et le vert de Guinée », a ajouté Masaaki Kato.

Le président de l’ASCADE Alain Nikiéma, à la cérémonie de signature, a renchéri à la suite du diplomate japonais que les quatre forages vont contribuer, entre autres, à alimenter des jardins scolaires, à planter et à entretenir des arbres fruitiers.

Alain Nikiéma à cette occasion, a tenu à rassurer ses partenaires que l’ASCADE mettra un point d’honneur au respect strict de tous ses engagements, non seulement pour l’exécution parfaite du projet, mais aussi pour un entretien exemplaire et une exploitation durable des ouvrages qui vont être réalisés.

Mariam NIGNAN (Stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *