75 ans de l’ONU : La représentation du Burkina marque le coup

199 0

Créée en 1945, l’organisation des Nations Unies commémore ses 75 ans d’existence ce vendredi 23 octobre 2020. Bien avant cette commémoration, la coordination de l’organisation a présenté l’agenda de son action au « Pays des Hommes intègres », le jeudi 22 octobre 2020. Cet agenda se résume en trois points essentiels que sont le développement, la paix et l’humanitaire.

Ces trois points se déclinent sur plusieurs autres sous-points. Il s’agit notamment de l’agriculture durable et son renforcement, la nutrition, l’eau, l’hygiène et l’assainissement, la cohésion sociale et la réduction des catastrophes, et enfin le système de santé et la gestion de la pandémie de Covid-19.

Metsi Makhetha, la coordonnatrice résidente de l’Onu au Burkina, a laissé entendre que l’Onu est fière de son parcours  jusqu’ici. Pour elle, 75 ans après, l’organisation est appelée à se transformer pour parer aux nouveaux défis que connait l’humanité.

« Le monde a évolué. Et le besoin de travailler ensemble, les nations, les peuples est plus vital. D’où la campagne Onu du 2075, la plateforme du dialogue la plus vaste jamais offerte par les Nations unies pour recueillir la voix du citoyen du monde autour du thème, « l’avenir que nous vous voulons» pour réaffirmer notre engagement sur le multilatéralisme », a-t-elle fait noter.

Au Burkina Faso, a-t-elle poursuivi, plus de 12 000 personnes ont souscrit au sondage sur la campagne Onu du 2075 qui se clôture à la fin de l’année.

Sur la question de l’action des Nations unies aux côtés du Burkina Faso dans la lutte contre le terrorisme, la coordonnatrice résidente de l’Onu a confié ne pas avoir le mandat anti-terrorisme au Burkina Faso.

Mais, a-t-elle dit, l’Onu accompagne les efforts entrepris pour la prévention des conflits, la consolidation de la paix et la réhabilitation des personnes ayant été victimes du phénomène. « Sinon le mandat direct anti-terrorisme, les Nations unies au Burkina n’a pas ce mandat », a-t-elle précisé.

Le système de santé

En ce qui concerne les domaines de la nutrition, l’eau et l’assainissement, Sandra Lattouf, représentante de l’UNICEF a affirmé qu’ils ont enregistré des progrès au cours de cette année. Elle indique que plus de 426,289 personnes ont bénéficié des services pour l’eau, l’hygiène et l’assainissement.

« Plus de 3 200 000 enfants de 6 à 59 mois ont bénéficié de doses de vitamine A et déparasitage, et près de 85 000 enfants de 6-23 mois, femmes enceintes, allaitantes ont reçu une prise en charge dans la malnutrition, et plus de 90 000 personnes un appui nutritionnel préventif durant la période de soudure et la réponse en cours aux personnes déplacées », a-t-elle ajouté.

Sur la question du système de santé et la gestion du Covid-19, Dr Diarra Nema, représentante de l’OMS, a fait savoir que depuis le début de la pandémie, l’OMS accompagne le Burkina Faso. Elle a salué les efforts consentis par le gouvernement et les acteurs sanitaires qui ont  bien géré la pandémie au moment où le pays enregistrait plus de décès que ses voisins de la sous-région.

Une nutrition saine

Par ailleurs, elle déplore le relâchement des mesures barrières par la population. Ce qui conduit à l’accroissement des cas ce dernier temps.

Réagissant sur la cohésion sociale et la réduction des catastrophes, Matthieu Ciowela, premier responsable du PNUD au Burkina Faso, a rappelé que la question des catastrophes naturelles était déjà évoquée par l’Onu depuis 1972.

Il a ajouté que le Burkina Faso n’est pas épargné par ce phénomène, mais « s’est doté des outils grâce au soutien des Nations unies pour pouvoir mettre en place des cadres de planification pour des réponses efficaces en répondant aux besoins des populations affectées ».  Il indique également que le PNUD accompagne le processus de cohésion sociale au Burkina Faso.

Dauda Sau, représentant de la FAO, a affirmé que leur structure travaille pour le renforcement du secteur agricole burkinabè afin que les populations aient accès à une nutrition saine.

Willy SAGBE

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *