Orange Burkina Faso a un nouveau Directeur Général

773 0

A l’issue de la séance du Conseil d’Administration qui s’est tenue le 21 octobre à Ouagadougou, Orange Burkina Faso annonce la nomination de Monsieur Mamadou Coulibaly en tant que Directeur Général, en succession à Monsieur Ben Cheick Haidara.

Monsieur Mamadou Coulibaly était auparavant Directeur Général de Orange Libéria. Il avait précédemment occupé de nombreuses fonctions de Direction au sein de Orange Côte d’Ivoire et a plus de quatorze (14) années d’expérience en télécommunications.

Monsieur Ben Cheick Haidara est nommé Directeur Général de Orange République Démocratique du Congo.

Le Conseil d’Administration de Orange Burkina Faso salue les résultats obtenus par Orange Burkina Faso sous la direction de Monsieur Ben Cheick Haidara pendant ces quatre (04) dernières années et lui souhaite plein succès dans ses nouvelles responsabilités.

Le Conseil d’Administration félicite Monsieur Mamadou Coulibaly pour sa nomination et lui souhaite également plein succès dans la mission qui lui est confiée de continuer de faire de Orange Burkina Faso un acteur majeur du développement socio-économique du Pays.

Le Président du Conseil d’Administration

👉Cliquez ici pour télécharger le COMMUNIQUE PRESSE



Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. Bonjour chers tous
    Nous sommes africain et africaine, de sur quoi utilisons la même monnaie. Mais pour temps la difficulté que nous avons aujourd’hui dans la franche collaboration entre pays Inter Africain représente un grand problème.
    Un exemple palpable : Aujourd’hui le réseau ORANGE est représenté partout en Afrique occidentale, même si le mode de fonctionnement s’avère un peu différent, l’objet, l’enjeu égal à un(1).
    Le Burkina Faso est un pays où le taux de réception en matière de MONNEY (l’argent) est supérieur à celui de la Côte d’Ivoire.
    Quand t’on évalu le % de transfert d’argent de la Côte d’Ivoire vers le Burkina Faso le constat est vraiment remarquable. Mais derrière ces beaux chiffres, il t’a des personnes qui souffrent, qui sont même endettées même perdent leur travail juste parce on ne comment, qu’elle est vraiment la collaboration entre ces deux pays ?
    Une chose est sûre, la durée de traitement d’une réclamation Inter surtout pour la Côte d’Ivoire vers le Burkina Faso est vraiment très très longue,au point où on se demande si vraiment le Burkina est notre pays voisin.
    Nous sommes sûre qu’au début du MOIS DE JANVIER en Côte d’Ivoire le taux de chômage va grimper.

    Tout récemment il y a une jeune qui travaille dans une Entreprise partenaire Orange qui a voulu transférer de l’argent au Burkina vers le 226.76.73.40.37 , le montant était de 680.000 Fcfa dont par mégarde l’argent est parti sur le 226.76.40.73.
    Que DIEU nous aide, le temps de traitement de cette transaction erronée vers le Burkina Faso a duré 3 MOIS, le résultat a donné 0 ZÉRO. L’ARGENT N’EST PLUS DISPONIBLE SUR LE COMPTE.
    Voyez par vous même, quel est le comportement du CLIENT et la RÉACTION de cette jeune fille réciproquement ????????????.

    Cette dette ?qui va la payer ?
    Cela a fini devant le COMMISSAIRE DE POLICE.<<Si nous devons travailler ensemble, c'est qu'il y a des points à ne pas négliger !!!
    Aidons nous !!

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *