Guinée: Des fraudes dénoncées par des commissaires de la Commission électorale

204 0

Bano Sow, le vice-président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (Ceni), par ailleurs issu des rangs de l’opposition, a dans une déclaration proposée « la reprise » partielle ou totale du scrutin du fait de nombreuses irrégularités.

Les éléments retenus par ces commissaires de la Commission électorale, avec à leur tête le vice-président de cette instance, Bano Sow, sont, entre autres, le refus d’afficher les résultats, le manque de transparence dans la remontée des procès-verbaux, les disparitions, substitutions ou encore falsifications de PV, en clair, toute une « concentration d’anomalies » dans la région de la Haute Guinée, connue pour son adhésion à la cause du Président Alpha Condé. 

Dans cette partie de la Guinée, certains taux de participation oscillent entre 98 et plus de 100%.

Il est à noter également presqu’aucun bulletin nul dans cette zone rurale où l’analphabétisme est à un très fort taux. Ces points sont soulignés dans le document porté par Bano Sow. Et qui propose la reprise du scrutin d’autant plus que lors de la totalisation des votes, « le nombre total de suffrages exprimés ne correspondrait pas à la somme des suffrages obtenus par l’ensemble des candidats », comme le rapporte le document.

La CENI, au travers de son porte-parole, Mamady Kaba, indexe une démarche « politique » inscrite dans la rédaction de ce rapport et a exhorté les candidats plaignants à recourir.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: RFI



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *