Tournoi burkindi : Le maracana qui mobilise du monde à Balkuy

203 0

La quatrième édition du tournoi maracana Burkindi organisé par le footballeur Hervé Oussalé au quartier Balkuy de Ouagadougou s’est le disputée le dimanche 25 octobre 2020 sur le terrain du FC Courage. L’équipe de ADM FC a battu celle de DSAC/PN (2-1).

« C’est le plus grand tournoi de maracana de Ouagadougou », fait remarquer un spectateur du tournoi Burkindi de Balkuy. En effet, le terrain du FC Courage, l’équipe fondée par Hervé Oussalé est prise d’assaut ce dimanche 25 octobre 2020. Difficile de se frayer un passage. Des motos et voitures gardées jusqu’à des dizaines de mètres obstruent le passage. Le public composé de jeunes, de vieux et d’enfants occupent les quatre côtés du terrain. Certains sont perchés sur des arbres tandis que d’autres installés sur les murs observent les deux équipes s’affronter sur ce terrain situé en plein milieu des habitations.

Un animateur commente le match et fait monter l’ambiance. Dans le public, des personnalités bien connues du sport burkinabè comme le président de la Ligue du Centre de football Ouédraogo, le fondateur de Salitas FC Yacouba Ouédraogo, le gardien de but de l’EFO Baba Zongo assistent à ce match qui soulève des foules à chaque geste technique d’un joueur.

Une compétition qui inspire

Pour la finale de ce tournoi qui a duré un mois, la direction des spectacles, des arts et de la culture de la Police nationale (DSAC/PN) affronte Amour dignité et mérite football club (ADM/FC). Une opposition entre deux frères d’armes puisque l’abréviation d’ADM s’inspire de la devise de la compagnie républicaine de sécurité (CRS).

L’ADM FC ouvre le score avant la mi-temps (1-0) avant de creuser l’écart  (2-0) en deuxième période. La DSAC/PN réduit le score (2-1) sans pouvoir renverser le jeu. C’est sous les acclamations du public que l’arbitre met fin à la rencontre.

La mobilisation de ce tournoi donne des idées au président de la Ligue du centre de football Théophile Ouédraogo : « Mon devoir au niveau de la ligue, c’est de donner un coup de main à ces promoteurs pour pouvoir relever le niveau de notre football. Nous allons rentrer dans les quartiers, les secteurs pour organiser un championnat de petites catégories pour pouvoir donner un nouveau souffle aux jeunes. Et ce sont des génies que nous allons détecter », a expliqué Théophile Ouédraogo.

Un réservoir de talents

Habitué à ce tournoi, le colonel Yacouba Ouédraogo trouve en ces types de compétitions des moyens de détecter des talents. « Nous sommes venus chercher des talents dans ces types de tournoi pour développer le football ».

La compétition a été parrainée par Ali Guissou, président de l’AS Douanes : « c’était une très belle finale». Il trouve en ces types de compétitions un moyen de rassembler les jeunes. Rodrigue Kouliga Sya, contrôleur des douanes et parrain d’honneur de la compétition, s’est dit séduit par la mobilisation. Il promet de soutenir la compétition pour avoir un tournoi relevé l’année prochaine.

L’ADM/FC a empêché la somme de 200 000 francs CFA. Le finaliste malheureux repart avec 150 000 francs CFA, des jeux de maillots et un ballon. Le troisième prix revient à Pologne FC qui empoche 75 000 francs CA plus un ballon.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *