Burkina Faso : La CN/AEJTB rassemble des centaines de jeunes autour d’un tournoi Maracana  

207 0

La 7e édition du tournoi Maracana organisé par la Coordination nationale des associations et jeunes travailleurs du Burkina (CN/AEJTB) a connu son apothéose le dimanche 18 octobre 2020 à Kamboissin, un quartier de Ouagadougou.

La compétition de Maracana de la Coordination nationale des associations et jeunes travailleurs du Burkina (CN/AEJTB) qui a concerné la catégorie minime et celle des seniors s’inscrit dans la tenue des 48 heures d’activités diverses organisées par la CN/AEJTB.

« Nous voulons que ce soit un festival pour que chaque année, nous puissions organiser des jeux instructifs pour l’éveil des enfants, en plus du football », a fait savoir le promoteur, Claude François Ouédraogo. Ainsi, en plus du football, des centaines de jeunes du quartier Kamboissin de Ouagadougou se sont frottés à travers plusieurs loisirs dont le jeu de pétanque.

Pour ce qui concerne la compétition de Maracana, deux finales se sont jouées le dimanche 18 octobre 2020. Dans la catégorie des minimes, l’équipe Chevalan s’en tire en remportant le trophée. Quant à la catégorie des séniors, le FC Jeunesse est venue à bout de l’équipe ERK par le score d’un but à zéro (1-0).

Le Wobriengré Naaba (tenue traditionnelle) a été le patron de la 7e édition du tournoi maracana

A l’issue des finales âprement disputées devant des centaines de personnes, des lots en nature et en espèce ont été donnés. La première des équipes minimes a obtenu 50 000 F CFA, un trophée, des médailles plus un jeu de maillots, un ballon et un lot de cahiers et de stylos. La deuxième équipe est repartie avec la somme de 25 000 FCFA, plus un jeu de maillot, un ballon et un lot de cahiers et de stylos.

Dans la catégorie sénior, la première équipe a reçu 100 000 FCFA, un trophée, des médailles, un ballon et un jeu de maillots. L’équipe qui vient en deuxième position a obtenu 50 000 FCFA, un jeu de maillots, un ballon. Des prix spéciaux ont été également octroyés aux finalistes et d’autres participants à la compétition.

A la suite des matches disputés, le patron de la compétition a salué l’engouement des jeunes. « Je suis satisfait du jeu. Il y a eu du fair-play tout au long de la compétition », a déclaré le Wobriengré Naaba, patron de la 7e édition du tournoi maracana. La même satisfaction se lisait également chez le parrain de la compétition, Josué Ango spécialiste en protection de l’enfant à l’UNICEF.  

Claude François Ouédraogo est le promoteur du tournoi maracana

Cette compétition, qui a rassemblé des centaines de jeunes dans le quartier Kamboissin de Ouagadougou,  a visé entre autres, selon le promoteur Claude François Ouédraogo, la promotion de la jeunesse et la protection des enfants.



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *