Burkina Faso : Le gouvernement rend hommage aux martyrs de l’insurrection et du putsch

164 0

A l’occasion de la commémoration de l’an 6 de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 et du putsch avorté de 2015, le gouvernement a rendu hommage aux martyrs dont le sang a été versé lors de ces évènements. Christophe Dabiré, chef du gouvernement, a déposé une gerbe de fleurs au pied du monument aux héros nationaux le vendredi 30 octobre 2020.

Insurrection populaire d’octobre 2014 et putsch de septembre 2015. Cela fait respectivement 6 et 5 ans que ces deux évènements ont endeuillé des familles au Burkina Faso. Ce 30 octobre 2020, le Premier ministre, Christophe Dabiré a laissé entendre que le devoir de mémoire commande que « nous marquions un arrêt pour leur rendre un vibrant hommage et leur dire qu’ils ne seront jamais oubliés ».

« C’est aussi le moment de leur dire que la nation toute entière est reconnaissante du sacrifice suprême qu’ils ont consenti pour une cause juste. C’est également le lieu de renouveler le réconfort du président du Faso et le gouvernement envers les familles endeuillées mais aussi à ceux qui portent les stigmates de cette lutte », a poursuivi Christophe Marie Joseph Dabiré.

L’Etat de droit

Christophe Dabiré a également ajouté que le monument des martyrs doit rappeler aux uns et aux autres que « nous avons encore des combats et des victoires à remporter ». Il a aussi appelé les Burkinabè à travailler à l’édification d’un Etat de droit. « Objectif final de nos frères et sœurs tombés en octobre 2014 et en septembre 2015 », a-t-il dit.

Pour le représentant des familles des martyrs, Pouaoulabou PK Victor, ces martyrs ont mis en marche le train de la démocratie au Burkina Faso. Selon lui, le peuple burkinabè a gagné et ceux qui sont morts ne sont pas morts pour rien.

La colère  des familles des martyrs

Willy SAGBE

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *