Elections 2020 au Burkina Faso : Le MPS privilégie le “contact direct”

185 0

Le Mouvement Patriotique pour le Salut (MPS) a lancé sa campagne ce samedi 31 octobre 2020. C’est le marché de dix-yaar qui a servi de cadre pour ce lancement dénommé ” lancement des activités de  proximité”. 

 C’est à travers des échanges avec les commerçants que Augustin Loada, président du MPS a lancé sa campagne. Dénommée  ‘’lancement des activités de proximité’’, le parti de Yacouba Isaac Zida s’est entretenu avec les commerçants du marché de dix-yaar en leur distribuant  des affiches et en leur montrant comment choisir leur candidat sur le bulletin de vote, le 22 novembre 2020.

Le Pr Augustin  Loada laisse entendre  que le choix porté sur ce marché s’explique : « Nous avons préféré un contact direct avec la population parce que communiquer c’est encore mieux que de commencer par un grand meeting où généralement ce sont de monologues que la population entend et s’en va ».

       Les grands meeting du MPS avec Yacouba Isaac Zida

Annoncé au départ pour se tenir à  Fada N’Gourma, c’est Ouagadougou qui donne le top départ de cette campagne. Cette modification de calendrier liée à l’arrivée annoncée du candidat Yacouba Isaac Zida, qui s’séjourne aux Canada depuis 2015. 

« Nous avons préféré reporter nos grands meeting, pour des raisons d’ordre stratégique. Il s’agit de préparer la venue de notre candidat. Il a dit, il a fait une interview où il disait qu’il était en route. C’est vrai, le Canada n’est pas à coté mais il est en route », dit-il.

Le MPS pour la sécurisation des Burkinabè

Selon le président du MPS, Augustin Loada,  leur candidat a été investi sur le thème de la sécurité humaine.

« Si vous interrogez les Burkinabè, leur première préoccupation c’est la sécurité. La possibilité d’aller et de venir sur l’ensemble du territoire national sans être inquiété par les bandits, les groupes terroristes. La sécurité sanitaire est importante, la sécurité économique est aussi importante pour que les gens puissent vivre dignement. Nous sommes dans un marché, l’activité est essentiellement commerciale. C’est important que nous puissions appuyer les commerçants, les opérateurs économiques pour garantir la sécurité économique à l’ensemble des Burkinabè», confie t-il.

 Saly OUATTARA

BURKINA24

 

 



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *