10 infos sur un candidat : Claude Aimé Tassembedo

274 0

Claude Aimé Tassembedo est l’unique candidat indépendant des treize partants pour la présidentielle de 22 novembre 2020. Voici quelques informations sur l’ancien enfant de troupe (AET). 

1-Date, lieu de naissance et situation matrimoniale

Claude Tassembedo est né le 03 juin 1967 à Bobo-Dioulasso, la capitale économique du Burkina Faso. Il est marié et père de deux enfants.

2-Parcours académique

Après l’obtention de son baccalauréat au Prytanée Militaire du Kadiogo (ex Marien Ngouabi), Claude Aimé Tassembedo obtient une bourse d’étude qui lui permettra de continuer ses études en France, précisément à l’Université Paris XIII France. Dans cette université, il  décrochera une maîtrise en sciences sociales option Psychosociologie en 1994.

Ensuite, il sera titulaire d’un DESS (Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées en Diagnostic Social et Gestion des Ressources Humaines), cette fois, à l’Université Paris X Nanterre en 1996. Puis, il deviendra formateur après avoir reçu une certification spécialisée en formation des cadres en Gestion informatisée des Ressources Humaines et Systèmes d’information à Moncton au CANADA en 1998.

Il décrochera, enfin son doctorat en Sciences de gestion, spécialisé en Management des Ressources Humaines et en Stratégie d’entreprise à l’Université de Paris VIII-France en 1999. Diplômé en Gestion des Organismes sociaux, le Docteur sera titularisé par le centre National d’Etude Supérieure en Sécurité Sociale à St Etienne en France en 2002.

3-Parcours professionnel 

En 1995, il occupe le poste de Chargé d’étude au niveau de la Banque Internationale pour le Commerce, l’Industrie et l’Agriculture du Burkina-Faso (BICIA-B).

En 1996, il a été consultant au Cabinet ARC (Action Recherche Conseil) au Burkina Faso. De 1997 à 2007, il a occupé le poste de Directeur des Ressources Humaines chargé des services généraux à la Caisse Autonome de Retraite des Fonctionnaires (CARFO).

Membre fondateur de l’Association Burkinabè des Gestionnaires de Ressources Humaines (ABGRH), il était le Responsable à la Formation de 2001 à 2011.Il est spécialiste en cercles de qualité et norme iso 9001-2015 et membre fondateur de l’ABMAQ (Association Burkinabé du Management de qualité).

De janvier 2008 à juin 2009, il a été consultant à la Caisse Nationale de crédit Agricole. Entre janvier 2009 et Mars 2009, il a également été consultant à la Caisse populaire du Burkina Faso. En septembre 2009 jusqu’en mai 2010, il est aussi consultant pour le compte de l’ONEA.

Il a occupé plusieurs autres postes de consultant entre 2011 et 2017 dans des structures comme l’UPSA au Bénin, EMBAL au Mali, SONARD IARD au Burkina Faso, CNSS au Burkina Faso, Star Oil &Co du Burkina Faso, La Banque Atlantique du Burkina Faso, la Sonabel, le Grand Moulin du Faso, COTECNA, ASECNA, SBCI Bobo, SOS village d’enfants Burkina Faso, entre autres.

Depuis 2007, Aimé Tassembedo est manager d’un Cabinet conseil en Ressources Humaines nommé Africa Knowledge.

Également à l’Université Aube Nouvelle, le Docteur Claude Aimé TASSEMBEDO est le Responsable du Département Management des Ressources Humaines depuis 2008. A l’Université de Ouagadougou, il est enseignant associé dans la filière management des Relations de travail depuis 2010.

4-Parcours politique

Le consultant international, expert en audit organisationnel et en gestion des Ressources Humaines a jusque-là roulé sa bosse dans les sphères de ses compétences. 2020 le révèle comme aspirant à jouer un rôle sur le plan politique. 

5-Appartenance politique

Claude Aimé Tassembedo est un candidat indépendant.

6-Expérience électorale

La présidentielle de 2020 sera la première expérience électorale du Dr Tassembedo.

7- Alliance politique

Aimé Tassembedo n’a pas encore exprimé ses possibles alliances ou alliés. La campagne électorale ou un éventuel second tour pourraient donner plus d’information.

8-Atouts et faiblesses

En expert de la gestion des ressources humaines et des questions économiques, l’AET Tassembedo peut avoir des atouts managériaux avérés. La méfiance ou la lassitude de certains Burkinabè pour les partis politiques pourraient apporter des voix à une candidature indépendante.

Cependant, il devra au cours de la campagne électorale réussir à convaincre ses concitoyens de confier leur destinée à une personne qui était jusque-là pour eux, un parfait inconnu.

9-Slogan

“La révolution politique en marche”.

10-Projet de société

Cliquez ici pour télécharger  le Projet de société de Dr Claude Aimé TASSEMBEDO



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *