Droit à alimentation : Une coalition fait le plaidoyer chez le candidat Kadré Désiré Ouédraogo

189 0

Dans le cadre de l’élection présidentielle, une coalition pour le droit à l’alimentation fait des plaidoyers chez les candidats. La coalition était chez le candidat Kadré Désiré Ouédraogo ce mardi 3 novembre 2020 à Ouagadougou.

Des structures engagées, en coalition pour la réalisation du droit à l’alimentation, interpellent les candidats aux élections présidentielles. A travers la campagne, « Moi président, je m’engage à faire du droit à l’alimentation une réalité dans la constitution au cours de mon mandat », la coalition invite les candidats à l’élection présidentielle à s’engager pour faire du droit à l’alimentation une réalité dans la constitution.

Lire aussi 👉 Constitutionnalisation du droit à l’alimentation : Hunger Free World plaide auprès de l’Emir de Liptako

Ce mardi 3 novembre 2020 à Ouagadougou, la coalition a eu l’adhésion du candidat à la présidentielle Kadré Désiré Ouédraogo. « En tant que candidat aux élections présidentielles, j’ai été fortement intéressé par ce plaidoyer. D’autant plus qu’ils rejoignent ma propre philosophie du développement. A savoir que tout commence par l’homme et tout aboutit à l’homme. Mon crédo, c’est d’abord assurer un plein respect des droits humains. Sans le respect des droits humains, il n’y pas de démocratie et pas de société tout court.

Je veillerai particulièrement à ce que les droits humains soient respectés. Et le droit à l’alimentation est un de ces droits. Par conséquent, nous œuvrerons à ce que chaque Burkinabè ait accès à l’alimentation et également une alimentation de qualité. Vous verrez donc, dans mon programme que j’ai préconisé la création d’un centre de contrôle de la qualité des aliments. Pour que les Burkinabè soient non seulement nourris mais avec des aliments de bonne qualité », s’est engagé Kadré Désiré Ouédraogo.    

Lire également 👉Kadré Désiré Ouédraogo : « La place du président Blaise Compaoré est au Burkina Faso » 

Frédéric Ilboudo, membre de coalition pour le droit à l’alimentation s’est dit satisfait de l’engagement du candidat.

« Nous sommes satisfaits du fait que le candidat Kadré Désiré Ouédraogo s’engage de façon formelle à faire du droit à l’alimentation une réalité. Une fois qu’il sera élu président du Faso au soir du 22 novembre 2020», a-t-il précisé.

Par ailleurs, il a indiqué qu’un suivi sera réalisé durant le mandat du futur Président du Faso. A l’heure actuelle, la coalition a pu toucher deux candidats. Il s’agit du candidat Eddie Komboigo et de Kadré Désiré Ouédraogo. Frédéric Ilboudo a laissé entendre que le plaidoyer pour les autres candidats est en cours.

En rappel, la coalition est composée du club des journalistes pour la nutrition et la sécurité alimentaire, le réseau des parlementaires pour la nutrition et la sécurité alimentaire, Nouveau droits humains et Hunger Free World.

Jules César KABORE

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *