Elections 2020 au Burkina : Augustin Loada  à Sakoula avec les 150 engagements de Yacouba Isaac Zida

192 0

Dans la poursuite de sa « campagne de proximité », le parti de Yacouba Isaac Zida, présidé par le professeur Augustin Loada, s’est rendu dans la localité de Sakoula où il a rencontré les populations de la zone non lotie au CEG de Toudb-Weogo. Il s’est agi pour le président du parti de présenter son candidat et son parti et au même titre aborder les questions de la sécurité et du foncier.

Le Mouvement du Peuple pour le Salut (MPS) a étendu sa « campagne de proximité » en mettant le cap sur Sakoula pour porter « un message d’inclusion sociale», selon son président. C’est également le lieu pour Augustin Loada d’expliquer le choix politique du candidat Yacouba Isaac Zida, qui d’après lui, a créé le MPS avec d’autres parties prenantes dans le projet de prendre ses responsabilités « pour faire du Burkina Faso, un Burkina d’espoir ». Il a également profité de l’occasion pour faire une description du logo du parti.

« Parmi les engagements de Yacouba Isaac Zida figue le volet de la sécurité », annonce le professeur qui poursuit  en affirmant que « il faut que le Burkina Faso redevienne comme il était, un pays sécurisé, un pays sûr ».

En faisant référence à des enquêtes parlementaires qui ont mis en exergue « un certain nombre de scandales de corruption dans le domaine du foncier », le président du MPS a prévenu que « ces abus seront sanctionnés » par la justice et que « sous Yacouba Isaac Zida, les élus prendront leur responsabilité », afin que le droit au logement et à « un logement décent » soit une réalité.

Yacouba Isaac Zida n’oublie pas les femmes…

L’assistance étant composée de femmes, de jeunes et d’enfants, Augustin Loada a saisi l’opportunité pour exhorter les enfants à plus d’effort dans leurs activités scolaires. Il les a également invités à « dire » à leurs parents de « voter Yacouba Isaac Zida ».

Le président du MPS déclare que selon l’engagement N° 117 de son programme, « Zida a dit qu’il va développer et mettre en œuvre une politique d’inclusion des femmes parce que c’est une question de justice, et s’est engagé personnellement pour que les femmes soient impliquées dans toutes les décisions qui auront un impact sur leur vie ».

Josué TIENDREBEOGO et Akim KY (stagiaires)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *